AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'un surplus de 4e années, nous vous demandons de privilégier la création de 1ères années. Merci à vous ♥

Partagez | 
 

 welcome ! [Gin J.F.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: welcome ! [Gin J.F.]   Jeu 15 Mar - 13:22

La matinée avait bien débuté. Ouais, y'a pas à chier, ça fait du bien de commencer une journée aussi calmement. Pas de gosse qui braille, pas d'infirmière au regard assassin, pas de colocataires prêts à se venger de la veille... Juste moi et mes machines à torture pour plantes. Petit sourire, clope au bec. Depuis sept heures du matin, Dai tondait le gazon de tout l'établissement. Une tâche quelque peu ardue quand on voit la taille des jardins. Le lycée était loin d'être petit, de ce fait, il lui avait fallut commencer très tôt pour ne pas terminer à point d'heure le soir et ne pas avoir le temps de nettoyer les salles. Sa journée allait être chargée. Depuis que cet abruti de jardinier a démissionné, c'est encore à bibi de récupérer les pots cassés. Pff, j'espère qu'ils trouveront vite quelqu'un en remplacement, j'ai pas envie de me taper ça tous les jours.

Autant faire l'un ou l'autre ne l'emmerdait pas ; mais faire son boulot plus celui d'un autre et finalement n'être payé que pour un seul taff, il aimait moyen. Mais bon, en tant qu'ancien taulard, il n'avait pas son mot à dire malheureusement, et cela le frustrait grandement. La musique dans son casque hurlait assez fort pour qu'il n'entende plus rien aux environs. Il n'était ni de bonne humeur, ni de mauvaise humeur, mais un moindre détail suffirait, comme d'habitude, à le faire râler et le rendre désagréable. Avançant lentement mais sûrement, il ne dérivait pas son regard de la scie circulaire qu'il tenait devant lui, taillant l'herbe trop haute. Durant le peu de temps qu'il avait accordé aux autres ces derniers jours, il n'avait pas tellement eu l'occasion de se retrouver seul avec lui-même pour réfléchir et faire le point sur sa situation. Le fait de travailler dans le même établissement que Medwyn l'avait tout de même pas mal perturbé, et ce qui le dérangeait encore plus était de savoir que son colocataire, Alexander, travaillait avec elle. Daisuke soupira. C'est à croire que le hasard n'existe pas, ça fait franchement trop de coïncidences là.

Le jeune homme s'éloigna peu à peu du bâtiment principal et partit en direction des serres, l'endroit où il aurait le plus de travail à faire. Il lui faudrait terminer si possible avant seize heures, pour qu'il ait au moins le temps de se reposer une bonne heure. Passer directement de la jardinerie au ménage d'après-cours, c'était moyen. Mine de rien, lui qui se pensait très flemmard, se découvrait finalement très impliqué dans son travail. Peut-être à cause de sa situation. Ou bien il aimait ça malgré les apparences. Faire le ménage dans un lycée lui permettait pas mal de réfléchir, et au moins personne l'emmerdait. Tant que le travail était effectué, l'administration se foutait des moyens employés ou de ses heures de travail. Pour lui, de toute façon, le salaire était le même. Et qu'il ne dise rien jouait en sa faveur, ça donnait une image très sérieuse de sa personne.

Portant sa main à son casque il l'abaissa à son cou et stoppa son engin pour le poser contre le mur de la serre. Son portable vibrait dans sa poche ; Dai y glissa la main et le sortit. Un appel de l'administration. Qu'est-ce qu'on allait lui demander encore ? C'était vraiment à se demander s'il n'était pas la boniche de l'établissement, sérieusement. Encore un service, ou bien un sermon ? Raah, ça me saoule déjà...

« Mr Forester ? Bonjour, ici l'administration. Je vous appelle au sujet d'un nouveau membre du personnel, dont nous vous confions la charge. A l'heure actuelle, elle est en route vers la serre ; il s'agit de la nouvelle jardinière-paysagiste de l'établissement. Nous comptons sur vous pour bien la guider dans ses premiers jours ! »


Ouais, c'est ce que je me disais. Boniche. Bon, encore que là, ce sera utile par la suite... plus vite cette "nouvelle" apprendra comment ça fonctionne, plus vite j'aurai la paix. Si toutefois c'est pas une glandeuse comme le précédent... Daisuke rangea son téléphone dans sa poche et sortit son paquet de cigarettes, ayant fini sa précédente clope. Il s'en prit une nouvelle, l'alluma, et inspira une bonne bouffée de son poison, avant de l'expirer en regardant le ciel. La journée n'allait probablement pas être aussi calme qu'il l'avait espéré. Au moins, là, il n'avait qu'à attendre, étant déjà là où il devait la rejoindre. Il se mit à rêvasser, imaginant la tête de la nouvelle ; probablement un petit moustique avec des lunettes et des cheveux très courts, avec des tâches de rousseurs. Ou bien une fille très masculine, musclée et pratiquement plus virile que lui. Il esquissa un sourire ; c'était pas un métier de tapette malgré les apparences, et du muscle ils en avaient besoin pour soulever toute cette terre, pour déplacer des sacs entiers, des branches, des feuilles, des plantes entières... ha, il espérait sincèrement que ce soit tout sauf une flemmarde.

Bien perdu dans ses rêvasserie, il n'entendit pas les bruits de pas qui s'approchaient dans son dos. Il était un peu trop à l'ouest, un peu trop la tête dans les nuages, un faible son d'électro sortant de son casque, n'ayant pas arrêté son lecteur de tourner. L'herbe coupée en pagaille, il en avait pas mal sur sa combinaison de travail dont il n'avait pas enfilé le haut, à cause de la chaleur. Il avait beau n'être que neuf heures du matin, il faisait vraiment beau, et la température n'avait rien à envier à l'été. Il faisait doux, il n'y avait pas de vent, et surtout, tout était calme. C'était apaisant...

Jusqu'à ce qu'il réalise que quelqu'un était planté derrière lui. Daisuke se retourna, la cigarette entre les lèvres et les mains dans les poches. Il arqua un sourcil. ... c'est quoi "ça" ? On m'envoie un canon sur pattes ?


☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Jeu 15 Mar - 18:54

Striiiike little Dude !



Il est cinq heures et demie. L'heure à laquelle même ta grand-mère dort encore. Le tchak-tchak du train ne fait même pas sursauter un lapin endormi sur le bord de la voie. Une brume s'est installée au ras du sol, rendant l'atmosphère du matin humide.
L'Angleterre. C'est la première fois que Gin y vient. Mais c'était un poste qu'elle ne pouvait pas refuser, puis il lui fallait prendre l'air. Si vous saviez comme c'est étouffant, un famille soudée parfois ! À 22 ans, il lui fallait plus d'air, plus d'espace. Quitte à venir ici, elle n'en avait rien à cirer, tant qu'elle pouvait travailler tranquillement et se faire un nom et un cv en béton armé. Commencer dans un endroit réputé ? Ok. Mais son salaire, elle l'avait quand même renégocié. À la hausse. Faut pas abuser. Quant on sort avec un an d'avance, c'est qu'on est douée, puis c'est tout.
Gin détestait les voyage. Détestait le train. Détestait la voix idiote qui sortait des hauts-parleurs des que quelqu'un avait un petit de travers ou qu'un foutu lapin et ses foutu lapereaux couraient dans la champ d'à côté. La belle s'était exclue dans sa cabine, insupportée par tous les gens autour. Par le bruit, les regards en coin, ces foutus boys à la con, qui pensent être méga-discrets. Très peu pour elle.
Gin avait mis son réveil puis s'était endormie vers 23h.

Drrrrriiiiiiiiinnngggg !!

Le réveil sonne. Le train entre en gare. Gin sort doucement de son... /PAFF/
Ok. On recommence...
Le réveil sonne. Le train entre en gare. Gin ecrase gentiment le réveil contre le mur de sa cabine. C'est mieux comme ça ? Je continue donc...
Le réveil git sur le sol tandis qu'elle s'extirpe difficilement d'un sommeil profond. Elle râle. Grogne. Fais chier... La belle se frotte les yeux, sortant du même coup, une des ses jambes en dehors du lit. Elle soupire, puis se relève. Assise, elle regarde les motifs miteux de la couverture, pas tout à fait réveillée. Gin finit par s'étirer, bailler puis sortir de son lit. Le T-shirt de son pyjama tombe, elle le remonte.
Quelques réveils sonnent dans d'autres cabines, signe que c'est bientôt l'heure. Gin attrape des sous-vêtements dans sa valise, un t-shirt blanc, un gilet et un jean. Elle se coiffe rapidement avec ses doigts, se lave les dents, le visage. Une demi heure plus tard, une voix dans le couloir annonce la gare toute proche. Gin récupère son téléphone sur la table de nuit, envoie un rapide message à ses frères, puis sort. Il fait beau. Mais encore un peu froid. Il est six heures et quart, en même temps...

Descendue, la belle se lance à la recherche d'un taxi, rapidement trouvé. Ses bagages ne sont pas nombreux. Le matériel pour l'entretien lui est fourni. Alors elle n'a emmené que ses habits et quelques affaires personnelles. Le paysage défile lentement, succession de maison, puis de verdure. Quelques personnes en vélo et enfin, le lycée ! Bwah ! C'est grand ce merdier... J'vais avoir du boulot, ca c'est certain.
C'est une bonne nouvelle. Gin semblait dans son travail, même s'il est parfois un peu dur, pour une fille. M'enfin, ça ne l'a jamais arrêtée. D'être une fille. Elle paie la course, puis se dirige vers ce qui semble être l'administration, passant devant une dizaine d'élèves, dont certains plutôt ravis du spectacle. Sont con ces gamins. Vive les hormones...
Gin finit par arriver en face d'un bureau, où une femme lui annonce qu'elle loge dans un appartement, tout proche. Et que le concierge lui servira de tuteur pour les premiers jours. Elle sourit, remercie la femme puis file poser ses affaires sur le palier de son logement. Elle le partage avec une certaine Medwyn, d'après la secrétaire. Ok. Tant qu'elle me laisse dormir la nuit, se dit Gin, tout ira bien. Elle ne cherche même pas à savoir si c'est ouvert, laisse ses affaires en plan puis repart à l'administration, régler quelques papiers et machins administratifs. Cela lui prend un temps fou et il est quasiment neuf heures quand elle dort du bureau, la têtesur le point d'exploser. Gin prie un instant pour que le concierge ne doit pas un boulet... La dame a eu l'amabilité de lui indiquer le chemin jusqu'au "Mr Forester".

Lorsqu'elle arrive, il est à l'ouest. Carrément barré autre part. Il rêvasse, une clope à la main. Gin se frotte les yeux. Dégage les cheveux gênant et franchi les derniers mètres qui la sépare du type à la clope. Il ne l'entend pas approcher et lorsqu'il se retourne enfin... C'est quoi cette tronche qu'il tire ? Il a jamais vu de fille ou quoi ?
Gin fronce les sourcils, et croise les bras. Quoi ? La politesse ? Connaît pas cette fille là. Un air farouche sur le visage, elle attend patiemment qu'il se présente. Lui qui la devisage comme si elle était un extraterrestre.

"Bonjour."



☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Jeu 15 Mar - 19:37

Il y a des jours où l'on ferait mieux de se taire, de rester coucher et faire genre on est trop malades pour aller bosser. Daisuke devrait le savoir depuis un bail ; lorsqu'une journée semblait bien commencer, il y avait forcément anguille sous roche. Un truc qui allait lui retomber sur la coin de la gueule comme une enclume sur une fourmi. Ca fait mal. Mais tu fais avec. Et l'enclume, en l'occurrence, était la nouvelle employée. Dont il avait la charge. Parce que c'était le seul abruti qui "avait le temps de faire les visites guidées". Surtout parce que je suis le seul clampin qui n'est pas cloîtré dans une pièce avec de la paperasse, surtout. Et puis, elle est là maintenant. Cette fille.

O. K.
Pourquoi la première image qui me vient à l'esprit est celle d'une oie ? Oui, parfaitement, une oie. Ses cheveux étaient blancs, elle n'était pas très grande mais élancée, et surtout, oh oui surtout, c'est quoi cette face de tueuse ? La première impression est toujours la bonne dit-on. Eh bien celle de Dai était quelque peu partagée. Le "Bonjour" prononcé avec très peu d'entrain, sans même qu'elle ne daigne de se présenter ; était-elle vraiment celle qu'il attendait ? Parce qu'il se le demandait.

Sans rien dire, il ne se gêna nullement pour la jauger sur regard, retirant la cigarette de sa bouche pour expirer d'un air blasé. Petite, cheveux longs en bataille, peau claire, bien foutue, mais tronche de grincheuse... géniale, je vois déjà la casse-couille féministe à des kilomètres. Pour être bien foutue, là, il ne niait pas qu'elle avait rien à envier. Sans aucune gêne, il resta quelques instants fixé sur sa poitrine, puis remonta vers son visage. Bonnet D hein...

Mais qui était-elle ? Vu sa façon de se tenir et de le fixer, c'était lui qu'elle cherchait. Quelque part, il en était flatté ; si plus de filles dans son genre pouvaient lui courir après, il ne dirait pas non. Quoique ce serait probablement mal vu par l'administration. Daisuke croisa les bras et arqua un sourcil, la regardant de haut.

« Bonjour, ouais. C'est pour quoi ? Parce que si c'est pour un plan cul, je suis occupé là. »



Il croise les bras à son tour. Elle semblait être le genre têtu, celle qui n'aime pas qu'on marche sur ses plates-bandes. Le genre de nana qui vous gueule dessus, vous frappe et vous menace si vous ne l'écoutez pas au doigt et à l'oeil. La logique voulait que ce brin de femme soit dans la même chambre que Medwyn ; le contraste était saisissant. Une femme douce, polie et souriante comme Medwyn, avec une grincheuse ? Elle s'était levée du pied gauche ou quoi ? Comme si j'allais me gêner pour la juger au premier regard celle-là. Elle a cru quoi ? D'ailleurs, sans lui accorder davantage d'attention, il lui lança un bref dernier regard au sourcil arqué, puis se retourna pour aller prendre sa tondeuse. Comme si ça allait l'empêche de bosser que Miss Bonnet D vienne se pavaner sous ses yeux. Il lui en fallait un peu plus pour le déconcentrer oui.

Il passa la lanière par dessus son épaule, tenant la tondeuse sous le bras. Il réajusta ses gants, et poussa un long et lent soupir de lassitude.


☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Jeu 15 Mar - 20:57

Non. Mes yeux, ils sont pas là.!


En ce moment, Gin aurait voulu être autrepart. N'importe où tant qu'elle n'avait pas à devoir supporter ce type, tant qu'elle n'avait pas à supporter UN TYPE. Parce que, merde, y en a marre de ces yeux qui se baladent. Et que non, la couleur de ses yeux n'est pas "bonnet D" et que, oui, si elle avait pu, elle aurait préféré faire du A. Les gens se seraient peut-être rendu compte qu'elle avait une tronche ! C'est déjà pas facile facile, la belle n'avait pas du tout envie de devoir se taper les regards pervers de ce pauvre type. Il est plus vieux que moi en plus, ce con.
Elle avait les nerfs. Gravement. Mais elle n'avait les du tout envie de se retrouver à la porte dès le premier jour. Gin avait fini par avoir l'habitude mais lui... Lui il la mettait bien plus mal à l'aise que les autres, avec sa tronche de mec blasé. Et ça, ça énervait Gin bien plus que sin petit manège de vieux pervers.
Il finit son inquisition par un haussement de sourcils et une jolie phrase qui fit se hérisser les poils de la blanche...

« Bonjour, ouais. C'est pour quoi ? Parce que si c'est pour un plan cul, je suis occupé là. »

Gin ferma les yeux, inspira, expira. Elle se disait fais gaffe, reste zen, ton job. Sa mâchoire se crispa.
Oh putain ! Mais pourquoi est-ce que j'attire autant les sale types ?
Il y a des filles que ça fait rêver, qui fantasment sur ce genre de types. Pas Gin. Elle n'aime pas ces mecs, qui la regarde comme une chose, qui s'approchent trop près, beaucoup trop près.. Elle n'aime pas qu'on la touche sans qu'elle-même l'ai voulue. Dans ces moment-là, elle grogne plus qu d'ordinaire. Les mecs en eux-mêmes ne lui font pas peur, c'est juste que... Bref ! Passons ! Pour le moment, il fallait quelle trouve un moyen de rester calme, de ne pas balancer son pied dans un endroit stratégique. Elle l'aurait bouffé, ce type, si elle avait pu. Zen Gin. Fait pas attention... Tu veux pas perdre ton boulot ?
Ça, elle ne le voulait pas. La belle aimait trop son job pour tout gâcher à cause d'un seul petit minuscule blond. Enfin, façon de parler. Parce qu le concierge, il doit presque faire une tête de plus que Gin, et ça l'agace encore plus. Elle le regarde se casser tranquillement pour aller récupérer sa tondeuse. Gin decroise ses bras, et soupir de concert avec le blond. Cette synchronisation lui arrache un petit sourire. Et ouais ! Chacun sa corvée mon beau, moi je me tape ta tronche de sale gosse et toi tu te coltine la nouvelle. Chacun son boulet.
Elle reprit vite son expression de sauvage, histoire qu'il ne croit pas qu'elle puisse avoir de la sympathie pour lui...

"Non, c'est pas pour ton cul que je suis là. C'est pour faire mon boulot. Celui que t'es en train de massacrer à la tronçonneuse."

... Même si, maintenant qu'on en parle, t'as un joli fessier monsieur le concierge.




☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Jeu 15 Mar - 21:31

Evidemment, c'était la nouvelle. Evidemment, fallait que ce soit une pète-burne. Parce que les autres ne l'étaient pas assez dans le fond. Vrai que niveau personnel, quand il y réfléchissait, il se demandait s'ils n'étaient pas pires que les élèves en fin de compte. Parce qu'à leur âge, avoir des comportements pareils, c'était... vraiment gamin. Cela dit, chacun avait son propre caractère ; il y avait juste une grosse concentration d'enfoirés ici -ou bien c'était parce que lui en était un qu'il avait la sensation d'être entouré de gens comme lui. Ou peut-être était-ce lui qui forçait les gens à devenir des raclures ? Allez savoir !

« Non, c'est pas pour ton cul que je suis là. C'est pour faire mon boulot. Celui que t'es en train de massacrer à la tronçonneuse. »

...Elle se fout de la gueule de qui celle-là ? Moi ? Massacrer son boulot ? Veine sur la tempe. Le concierge se retourna, tondeuse relevée vers le ciel. Un sourire étira ses lèvres, bien qu'il ne semblait nullement heureux ou satisfait de quoique ce soit. C'était le sourire nerveux, celui qui dit "parle pas trop ou bien c'est toi que je découpe en fine lamelles, ma petite". Lui, s'énerver facilement ? Noooon, jamais !

« Primo, je ne massacre pas ton boulot, je le fais à ta place parce que ton prédécesseur était un gros glandu complètement abruti avec un poil dans la main plus grand que toi. Deuxio, au lieu de râler tu peux t'estimer heureux que le génial concierge que je suis ait accepté de faire plus que ce pour quoi je suis payé, autrement dans pendant une semaine tu dors pas pour rattraper le temps perdu. Et tertio... »

Dai abaissa la tondeuse et l'éteignit, avant de se rapprocher de la jeune fille. Il ôta la cigarette de sa bouche et lui expira la fumée au visage, se penchant légèrement vers elle.

« Quand on est nouvelle on la ramène pas, et on se présente aussi. A moins que tu ne veuilles que je t'appelle Miss Bonnet D à longueur de temps. »

Il se redressa et recula de quelques pas avant de s'avancer vers l'entrée de la serre. Il soupira fortement et sorti d'une de ses multiples poches un trousseau de clefs. Ouvrant les portes, il les fit coulisser sur le côtés et pénétra à l'intérieur de la serre.

« Amène toi, j'ai pas que ça à faire. »

Elle pouvait être chiante, elle pouvait râler, le frapper, il s'en foutait. Il ferait sa part de boulot. De toute façon, qu'elle peste ou non contre lui, il faisait la sourde oreille à quoiqu'elle puisse lui dire. Pardon, miss ? T'as dit un truc ? J'entends rien, parle plus fort !


Posant la tondeuse dans un coin, il s'avança vers un coin retiré de la serre où une autre porte demandait à être ouverte. Une fois que ce fut fait, tout le matériel nécessaire à l'entretient des plantes se dévoila aux yeux de la nouvelle. Daisuke resta un moment à regarder le matériel, vérifiant d'un oeil rapide si quelque chose manquait, puis il entra à l'intérieur et vint allumer la serre. Immense. C'était le mot. La serre était gigantesque et présentait un nombre incalculable de plantes, de plusieurs variétés et de toutes origines. Sortant pour ensuite s'appuyer contre le mur de la réserve, il ouvrit une canette qu'il avait récupérée au passage. Où était le problème ? C'était lui qui s'en occupait depuis un moment, donc il s'était fait sa petite réserve de jus d'orange en canette, des fois qu'il aurait un coup de barre à cause de la fatigue. Parce que, merde, je les enchaîne les heures ! Il soupira un coup puis but une gorgée, avant de montrer la serre à la nouvelle.

« Voilà. Ce sera -en gros- ton principal terrain de jeu. Je suis pas jardinier donc j'ai fait mon possible pour tenir les plantes en forme, et celles qui sont malades sont en quarantaine tout au font de la serre. J'ai pas encore eu le temps de les traiter. Pour ce qui est de l'entretient du lycée en général, on se partagera les tâches à deux, vu que la surface est immense. Je suis dispo que le matin, l'après-midi et le soir je fais rangement et ménage dans les bâtiments. Sachant que ce matin, que ça nous plaise ou non, je t'assiste, pour que tu prennes bien tes repères. »

Se retournant vers elle, il afficha un sourire,un peu moqueur. Tu vas avoir du pain sur la planche, Bonnet D. Compte pas sur moi pour te tenir la main.

« Des questions ? »

Aaah. Ils allaient s'amuser. Dai le voyait déjà, venir aussi gros qu'un paquebot, le moment où ils s'engueuleraient pour des conneries. Mais cela ne lui déplaisait pas dans le fond. Au moins, elle n'était pas là pour dire amen à tout, et faire bêtement tout ce qu'on lui demande de faire, sans réfléchir. Les filles creuses et incapables d'agir par elle-même, c'était pire qu'une casse-couille.

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Ven 16 Mar - 12:35

Tu me touches, je te bouffe.


Ce type. Bizarre. Il est bizarre.
... Gin regardait, pas impressionnée pour un sou, la tronche du concierge se déformer. Elle aurait bien rit, face à cette énergumène, qui se sentait tout puissant avec sa putain de tondeuse à la main. Il se prenait pour qui au juste, à faire le killer avec sa machine en l'air comme ça ? Il croit quoi ? Que Gin est une pauvre fille sans défenses ? Qu'elle va se laisser impressionner pour le plaisir ? Il croit quoi ? Que je m'appelle Heidi ? Gin laissa un sourire carnassier s'étirer sur ses lèvres. On va bien s'amuser, toi et moi, se dit elle... Jusqu'à ce qu'elle lui colle son pied au fil, à ce bourrin. Il s'était mis à débiter des sonneries lui expliquaient qu'il faisait son boulot qu'il était génial ( wtf ?!) et d'autres truc dont la miss n'avait rien à douter. Sa vie, elle s'en tapait tant qu'il lui fichait la paix une fois quelle saurait où se trouve les plantes et les outils...
....
Hey ! Pas trop près mon gars !

« Quand on est nouvelle on la ramène pas, et on se présente aussi. A moins que tu ne veuilles que je t'appelle Miss Bonnet D à longueur de temps. »

Gin serra la mâchoire. Se retint de lui faire bouffer sa clope par les yeux. Elle se martelait "c'est ton premier jour. Pas de conneries..." . Elle faisait de gros gros efforts pour garder son calme. Ne cilla pas quand il lui cracha sa fumée dégueulasse à la figure. Sil veut jouer à ça... Elle avait encore besoin de lui, il devait bien s'en rendre compte ce "Mr Forester". Gin avait horreur qu'on lui marche sur les pieds mais ce travail, elle en avait plus besoin que de taper ce type. Elle mit un léger instant à le suivre, brièvement intriguée par ce type. Le belle fronça les sourcils et mis les mains dans ses poches.
Elle grommela un chapelet d'insultes pour elle-même, qu'il profite du peu de pouvoir qu'il a pour le moment, ca ne à pas durer. Pourquoi ne pouvait-elle jamais être tranquille. Et pourquoi ce type m'intrigue bordel !
Ils étaient maintenant face à un immense serre. Gin, malgré elle, ne pu s'empêcher de sourire quand elle entra. Les végétaux, c'était sa passion. Bizarre pour une fille comme elle mais elle ne trouvait de tranquillité que dans les rouges des roses, les verts des feuilles, l'eau sur les pétales des fleurs. Ça lui rappelait des choses heureuses. Elle avait un regard de gosse face à toutes ces sortes et espèces se différentes, réunit en un même endroit. J'ai bien fait de venir.
Elle occultait totalement le concierge, en train de boire un soda sorti de nulle part.
Elle l'écouta vaguement lui expliquer où étaient les plantes malades et d'autres trucs usuels elle n'accorda aucune importance. À part...
... Toute la matinée ?! Avec toi ?!

Gin lui jeta un regard en coin. Un sentiment de frustration, de dépit et de curiosité mêlé s'empara d'elle. La belle soupira puis fit rapidement le tour des premiers plants, plutôt en bonne santé même si elle repera tout de même un hibiscus mal en point. Puis elle passa devant lui sans le regarder pour Alltel jeter un coup d'oeil aux outils. Pas assez de terreau dans ce truc.. Elle repera un instant qu'il ne se prenne pas pour son chaudron, elle avait assez subit celui de ses frère. Pad question qu'il la prenne par la main.

Finalement, agacée mais quand même calmée, elle se retourna vers le type, veillant à le regarder bien dans les yeux.

"Non. Puis je m'appelle Gin. Pas bonnet D, espèce de sale type."

Non mais ! Vieux pervers grincheux.

☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Ven 16 Mar - 13:21

Elle s'engouffrait à l'intérieur de la réserve, allant vérifier par elle-même le matériel, pendant que Dai se chargeai de tirer le tuyau d'arrosage. Cet immense tuyau interminable, plus grand que la serre elle-même. Dai n'oublierait jamais le premier jour où il avait dû enrouler ce foutu tuyau pour le ranger. Limite il avait passé plus de temps à le ranger que pour s'occuper des plantes. Bref, un souvenir qui ne serait bientôt plus à revivre pour lui, mais bien pour la nouvelle. L'idée de la voir galérer le faisait sourire, mais là, il avait juste envie que les choses soient vite faites et bien faites.

Elle sortit de la petite réserve et daigna enfin de se présenter. Gin. Espèce de sale type ? Haha, elle est bonne celle-là. Comme s'il ne le savait pas. Combien de personnes l'avaient insulté, combien lui avaient dit le haïr, pour finalement apprécier ce côté raclure qui le caractérisait tant ? Beaucoup disaient que ça lui donnait un côté bad-boy, mais il s'en foutait. Il ne cherchait pas à se donner un quelconque genre. Il faisait juste ce qui lui plaisait et l'amuser. Elle va bien me faire rire celle-là, on dirait vraiment une teigne.

Le jeune homme tourna brièvement son visage vers elle, tout en continuant de tirer sur le tuyau pour le dérouler. Tendant la main vers le robinet, il l'activa ; le tuyau se gonfla rapidement d'eau. Son regard se posa sur l'ensemble de la serre et il soupira, pressant une première fois la tête du tuyau pour vérifier que l'eau sortait bien. Bon... allez, au boulot. Il se retourna face à Gin, enjamba le tuyau, et le lui tendit.

« Bon, je vais pas t'apprendre ton métier, Gin. Je pense pas que t'ait besoin de moi pour arroser des plantes. »

Il n'attendit guère sa réponse et lui cala le tuyau dans les mains, l'air de dire "Au boulot ma grande !" Chacun sa merde, toi tu vas te mouiller, moi je vais... pfuh, ramasser les merdes que j'ai laissées dehors. Il la laissa en plan, passant rapidement un bras dans la réserve pour se saisir du râteau et d'une poubelle. En arrivant au niveau de l'entrée, il se retourna vers elle, marchant à reculons.

« Ah, au fait, les arbres du font ont besoin d'une petite coupe, mais l'escabeau a été cassé par des élèves un peu cons. Donc quand tu as fini d'arroser, vient me trouver, je suis juste dehors. »

Toi comme moi on a pas envie de passer trois plombes à se supporte. Il lui décocha un rapide sourire puis sorti. Il posa sa poubelle dans l'herbe, puis jeta brièvement un regard vers le bâtiment des cours. La pause de dix heures allait bientôt sonner, et il préférait ne pas être dehors lorsque les fauves seront lâchés. Manquerait plus que Joy et Mary le trouvent pour lui mettre la misère et se battre sous son nez. Il eut un léger rire en y pensant, puis, râteau en main, il commença à racler toutes les herbes qu'il avait précédemment taillées avec la débroussailleuse. Dommage que le ménage ne se fasse pas tout seul parfois, ça arrangerait bien du monde...

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Ven 16 Mar - 14:46

Bad boys make me insane !.


Fouah. Tu fais chier le blond...
Il lui avait mis le tuyau dans les mains, comme s'il s'agissait d'un cadeau empoisonné. Gin regarda alternativement le tuyau, Forester, le tuyau, Forester. Elle soupira. Après tout, c'était son job. Ne te présente tronche de cake, tu risquerais d'avoir mal à la langue ! Elle se renfrogna, elle en avait marre de ces conflits à la con. Pourquoi est-ce qu'elle ne pouvait pas être seule ?! Elle était grande ! Puis debrouillarde... Et elle n'avait pas besoin de subir la présence d'un ronchon dès le premier jour ! À croire que quelqu'un s'amusait bien, là-haut, ou en bas, avec ses nerfs déjà à vif. La serrée était immense. Pleine de plantes très différente les unes des autres. Arroser, elle s'en foutait, ça lui plaisait même. Mais elle avait bien vu le petit air goguenard du concierge lorsqu'il déroulait l'immense tuyau... Elle allait bien s'amuser pour le ranger. Plus elle regardait autour d'elle, plus elle se disait qu'il y aurait quelques aménagements à faire ici. Qui lui faciliterait la vie. Et qui permettrait de s'occuper plus efficacement des plantes.

« Ah, au fait, les arbres du font ont besoin d'une petite coupe, mais l'escabeau a été cassé par des élèves un peu cons. Donc quand tu as fini d'arroser, vient me trouver, je suis juste dehors. »

Me sourit pas. Tu m'aime pas, me sourit pas.
Gin fit un bref hochement de tête. Elle n'avait pas envie d'avoir besoin de lui. Alors, elle mis l'embout du tuyau en mode "brumisateur", plus efficace pour les plantes mais qui demande beaucoup plus de temps à la personne qui s'en occupe. Une fois quille eut disparu, elle se detendit enfin.
La belle releva ses cheveux et les attachants en un rapide chignon, désordonné mais plus pratique pour le travail. Elle revassait en arrosant un plant de camélias... Enfin dans son élément, Gin changeait beaucoup. Son visage perdait cette expression sauvage qui la caractérisait, ses gestes étaient bien moins agressifs et il lui arrivait même de chanter. Tailleurs, elle se mit à siffloter un air joyeux entendus la veille. Elle faisait l'eau couler en une fine pluie sur les pétales et es feuilles.

Elle avait mis un sécateur dans sa poche et en profitait pour tailler quelques plantes au passage, enlever les branches mortes, rafraîchir un lierre mal entretenu. Gin mit presque trois-quarts d'heure pour tout arroser, et fit la moue un fois cette première partie terminée. Elle allait devoir récupérer l'autre truc dehors. Allez Gin, un petit effort.
Elle revint vers la porte, se renfrognant un peu plus à chaque pas. Elle prit son souffle et sorti document de la serre. Il faisait chaud là dedans n'empêche. Elle s'essuya le front, réajustant son pantalon puis se dirigea vers le concierge. Elle se frotta les mains. Essuyant une nouvelle fois son front.

"Hum... "

Elle chercha une formulation qui ne comprenait pas le mot "besoin", mais...

"J'ai besoin de toi. Pour les arbres du fond. Puis y a un petit érable qu'il faudrait que tu m'aide à sortir, Forester. -Elle marqua un temps de pause puis répartit dans l'autre sens, pour finir par dire de dos- Sil te plait."

Sauvage. Mais polie quand elle veut . . .



☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Ven 16 Mar - 16:37

Dehors, au moins, il était tranquille. Zen. Le soleil illuminait l'établissement, et le manque de nuage prévoyait une journée plus chaude que les normes saisonnières. Pour lui qui bronzait facilement, bien que l'été ne soit pas complètement parti, c'était le signe qu'il n'avait pas fini de garder une peau légèrement brunie. Depuis le début de l'été, sa peau s'était tout de même éclaircie ; lorsque les beaux jours étaient là, beaucoup étaient surpris de voir un blond aux yeux bleus avoir une peau brunir aussi bien. Nombreux étaient ceux qui viraient rose écrevisse, mais pas lui...

Ratissant l'herbe pour récupérer ses déchets, il fit plusieurs tas sur un bon périmètre, avant de remplir sa poubelle. Sans sac, bien évidemment, puisque tout allait au compost. Ah, d'ailleurs je lui ai pas montré où se trouve le compost. Quelque part, il aimait bien s'occuper de l'environnement du lycée. Pas seulement du ménage, mais aussi de l'entretient des plantes. S'il n'était pas aussi débordé, il était fort probable que s'occuper autant des plantes que du reste ne l'aurait pas dérangé. Mais là, pour ce qu'il était payé, il n'en voulait pas. Déjà qu'il devait être payé moins qu'elle, vu son statut. Dai soupira, puis attrapa la poubelle d'une main, se dirigeant vers le compost tout derrière la serre.

Lorsqu'il revint, Gin sortit au même moment. Quelle synchronisation ! Je manquerais presque de lui faire remarquer avec un grand sourire. Evidemment qu'elle n'aurait pas apprécié, et c'était justement ça qui aurait été drôle. Cependant, le "s'il te plait" survenu à la fin de la phrase étonna le concierge. Polie ? Était-ce vraiment nécessaire vu leurs précédents échanges ? Il arqua un sourcil. Elle est vraiment pas nette cette fille. Mais... il ne s'en plaindrait pas. Un léger sourire naquit aux commissures de ses lèvres et il attrapa son râteau ; sans lâcher la poubelle, il revint à l'intérieur. Ce ne fut que lorsqu'il passa à côté d'elle une fois à l'intérieur qu'il daigna lui répondre.

« Te force pas à être polie, je préfère être un sale type. »

Si tu déposes aussi facilement les armes, Bonnet D, je vais finir par m'ennuyer. Il posa ses outils dans la remise puis revint avec la cisaille. Il lui tendit pour qu'elle le prenne, puis sans un mot, parti en direction des arbres. Le plus chiant d'abord, l'érable viendra après.

Se plantant devant le premier arbre, il leva la tête. Lui-même pourrait y accéder facilement s'il montait sur quelque chose, mais il n'avait franchement pas envie de lever les bras. Il soupira.

« Aah... bon, je préfère pas te demander ton avis, vu ton comportement j'imagine que tu m'étriperais. »

Il tourna la tête vers elle, et indiqua un point en hauteur, derrière elle. Juste pour détourner son attention. Juste pour lui permettre de ne pas anticiper son mouvement ; pour qu'elle ne puisse pas l'empêcher de glissa sa tête entre ses jambes pour qu'elle glisse sur ses épaules. Il se releva bien vite, la tenant fermement par les cuisses, la retenant de tomber. Quel poids plume ! Dingue !



☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Ven 16 Mar - 17:54

Gin. Ou comment se faire avoir par un blond.

Des fois, on se dit que la vie se fout bien de votre gueule. Qu'elle doit se marrer à jouer avec votre pomme et à la mettre dans des situations qui vous hérisse le poil. Qu'elle fait exprès de ficher sur votre route le genre de personne que vous ne voulez pas croiser...
Gin entra en première dans la serre. Suivit par l'autre espèce de type. Elle jeta un rapide coup d'oeil sur sa droite, repérant un azalée dont les feuilles étaient mangées. Tiens je l'avais pas vu celui-là. M'en occuperait plus tard.. D'abord la corvée avec l'autre. Pensive, elle le laissa passe devant.


« Te force pas à être polie, je préfère être un sale type. »

Gin le devisagea. Il se meprenait, sur sa politesse. Et pas qu'un peu !
"Ne te méprend pas. Je veux juste éviter de perdre mon boulot dès le premier jour.". .. Mais elle ne le dit pas. Qu'il pense ce qu'il veut ce mec. Elle s'en foutait. Elle voulait just qu'il la laisse tranquille, quitte à ce qu'il croit qu'elle soit devenu une gentille fille. Elle lui rappellerait plus tard qu'on ne doit jamais prendre Gin pour une gentille. La belle imaginait bien sa sale tronche le jour où il se prendrait sa pelle en pleine tête. Quel sale type vraiment ! Gin bouillait.Elle failli marcher sur une petite tulipe à peine église. Et elle enragea encore plus contre cette présence qu'elle ne voulait pas. Il lui pompait l'air avec sa tronche de beau gosse, sa clope et sa voix à la con. Mais... Il il y avait quand même quelque chose, quelque chose qui lui plaisait chez ce ronchon mal-léché. Ça m'énerve. Mais ça m'énerve..!

Gin avait lexpression d'une gosse à qui on aurait refusé un bonbon. Sourcils froncé. Nez plissé et visage fermé. Elle le regardait marcher devant, pour finir par arriver au fond. Il se planta devant un des arbres, qui avait du avoir un coup de chaud, au vue des branches mortes et des feuilles jaune. Une bonne taille et il serra de nouveau sur pied ! Gin réfléchissait par où est-ce quelle allait commencer. Elle l'entendait vaguement dire quelque chose et tourna légèrement la tête vers lui. Il montrait un truc derrière. Quoi ?..
... Naïvement, elle avait tourné la tête. Naïvement, elle avait regardé derrière..

"Kyyyyaaah !"

Il s'était bien foutu de sa gueule ce con. Pour la peine, elle ramena ses mains violemment sur le visage du concierge. Elle s'accrochait à lui sans aucune délicatesse. Gin avait du mal à remettre ses idées en place.. Ses cheveux aussi.Elle avait perdu son élastique dans la bataille.
Elle se risquait à détacher une main, ramenant ses cheveux en arrière... Elle pris une inspiration et...

"Mais t'es complètement malade ma parole !"
Cette promiscuité soudaine la mettait mal à l'aise... Elle rougissait, sans baisser les yeux..
Elle grommela une bordée de juron e s'accrocha tant bien que mal à ce sale mec.

☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Dim 18 Mar - 11:34

Pour Dai, tout n'était qu'un jeu. Voir les autres s'énerver était monnaie courante, et il savait parfaitement quels sentiments engendraient son comportement. Surtout qu'il ne s'en cachait pas. Combien rêvaient de lui coller un coup de poing ? De lui faire manger son balai ? De le frapper, le démolir ? Incalculable. Le nombre était impossible à chiffrer compte tenu du fait qu'il ne cessait de croître au fil des jours. Et pourtant, personne ne le faisait vraiment. Personne ne le détestait complètement, car malgré son caractère, il n'était pas mauvais pour autant. Il ne faisait que taper sur les nerfs, a l'instar d'un môme trop turbulent. Dai ne choisissait pas la facilité. Il ne prenait pas le chemin le plus sûr, celui qui le guiderait vers joie et bonheur comme beaucoup le voudraient.

Le début fut violent ; à peine soulevée du sol que la petite nouvelle s'accrochait sauvagement à lui, tirant sur ses cheveux, lui mettant involontairement les doigts dans la bouche, dans les narines, s'essuyant là où elle le pouvait. Mai Dai ne perdit pas l'équilibre ; il avait bien prédit cette réaction. De toute façon, qui aurait réagit différemment ? Elle n'aurait certainement pas éclaté de rire pour lui faire "ohoho comme tu es rigolo Daisuke Foresteeeeeeer" avec un sourire niais. Pestant contre elle, Dai tenait fermement ses jambes pour éviter qu'elle ne tombe. Calme toi sale gosse, punaise ! T'es pas possible ! Peu à peu, elle se calma. Ses coups diminuèrent, et elle s'accrochait à lui, pas très à l'aise. Le concierge soupira, rassuré et un peu exaspéré par la même occasion. Un sourire étira ses lèvres, en même temps qu'une veine sur sa tempe gonflait à vue d'oeil.

« Mais t'es complètement malade ma parole !
-Raah, tais-toi ! »

Dai fila un coup sur sa jambe pour qu'elle arrête de pester. Cette abrutie à fait tomber la cisaille en paniquant... raah. Se baissant lentement, il ramassa la cisaille et leva légèrement le bras pour qu'elle récupère l'outil.

« Je t'ai dit que l'escabeau était pété, et j'ai autre chose à foutre que péter dans la ville voisine pour aller t'en chercher un. Donc pour le moment, tu te contenteras de mes épaules. Et prends ça, tu tailleras pas avec tes dents, aussi folle à lier sois-tu ! »

Il grogna. Mais qui a décidé de nous coller pareille grincheuse dans les pattes ?! Elle pouvait pas être toute docile et toute calme, limite avec une tête d'abrutie ?! Non, évidemment, une casse-burne, comme si y'en avait pas assez ! Le blond, s'avança lentement vers l'arbre, se plaçant sous une branche. ... Si jamais elle m'envoie une branche dans la gueule, je la laisse tomber.

« Guide moi pour bien te placer sous les branches. »

Inutile de lui dire qu'il n'avait pas envie qu'elle se pète le dos à trop mal se positionner, pour lui c'était inutile. Et puis, ça ne collerait pas à son image de bad boy fumeur wesh je suis une racaille wouuuh.



☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Dim 18 Mar - 15:55

Don't want to be a fool.

Gin était terriblement mal à l'aise. Elle avait toujours fuit les contact physique, supportant difficilement les câlins de sa mère, pestant dès qu'un de ses frères s'approchait trop d'elle. Elle ne voulait pas qu'on la touche, comme un animal sauvage, incertain face à une main tendue. Gin préférait se débrouiller seule, elle aimait l'indépendance et vivait une vie de solitaire. Elle ne cherchait pas à se mélanger, à s'intégrer. En réalité, les relations humaines lui faisait terriblement peur. Parce qu'elle ne savait jamais comment se comporter. Le défense par l'attaque en quelque sorte. Regardant au ciel, elle inspira un grand coup. Il fallait qu'elle se detende. Gin remercia le ciel que ce ne soit pas arrivé en peine mois d'août, alors qu'elle passe sa vie en short. Si il avait mis ses mains à même sa peau, elle l'aurait certainement agressé de façon beaucoup plus violente.

Perchée là-haut, elle maudit sa taille, et sa carrure, tant il avait été facile pour Forester de la soulever. Je me suis faite avoir comme une courge ! Maudit soit tu Forester à la con !
Passé le moment de surprise, Gin avait vite repris son expression de chieuse, sourcils froncée et joué rougies par la la colère et le dépit. Pourquoi moi, merde ! Si j'avais été un mec, t'aurais moins fait le malin sale type... Or, elle n'était que Gin et maintenant, elle était coincée là-haut, obligée de supporter le contact des mains de ce type sur ses jambes et son sale caractère de ronchon insupportable.
Et en plus, il me tape maintenant ! Je rêve ! Si il recommence, je l'étrangle avec mes jambes ! Gin poussa un grognement de désapprobation.

« Je t'ai dit que l'escabeau était pété, et j'ai autre chose à foutre que péter dans la ville voisine pour aller t'en chercher un. Donc pour le moment, tu te contenteras de mes épaules. Et prends ça, tu tailleras pas avec tes dents, aussi folle à lier sois-tu ! »

... Ce type. Il la mettait hors d'elle à chacune de ses phrases. Ça faisait longtemps qu'elle ne petit pas autant énervée contre quelqu'un. Ce qui était étrange, c'était la raison de cet énervement. Elle commençait presque à l'apprécier, ce chieur malpoli et grincheux. Alors elle l'agressait. Esprit de contradiction, quand tu nous tiens. Gin récupéra là cisaille, snobbant le blond. Qu'il la traite de fille, elle s'en fichait. Si ça lui faisait plaisir... Mais qu'il n'oublie pas qui est en haut... Hin hin...
Cisaille à la main, sourire carnassier et air de vengeance, Gin réfléchissait à la manière de le mettre dans la position la plus inconfortable possible. Elle repera une branche, morte et placé de façon à ce qu'elle puisse l'avoir seulement si Forester se foutait la tête dans les branches. Il avait voulu jouer au plus fort, elle allait jouer un peu elle aussi.
Elle fit mine de reflechir, bien appuyée sur sa tête.

"Hum... Il faudrait que t'avance un peu pis que tu te tourne vers la gauche. Faut que je puise tout avoir.."


Réflexe idiot de quatre années d'équitation, elle le talonna pour qu'il avance. Puis elle se figea, réalisant ce qu'elle venait de faire... Elle sourit, pas impressionner pour autant.

"En avant Forester ! Sus aux branches mortes !"

... Quand je vous disait qu'elle n'était pas normale.






☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Dim 18 Mar - 16:32

L'indifférence. C'était un truc que l'on reprochait souvent à Dai, pour plusieurs raisons. S'il s'énervait vite et réagissait au quart de tour, il était pourtant toujours réservé sur ses propres sentiments. Il était quasiment impossible de savoir s'il appréciait ou détestait une personne, car son comportement était le même. Seuls les plus observateurs noteraient quelques différences, telles que l'aura meurtrière ou bien le calme anormal dont il pouvait faire preuve... Oui, aussi contradictoire cela puisse-t-il paraître, plus Dai était confronté à quelque chose qui lui tapait sur le système, plus il était calme -jusqu'au moment où il pétait un plomb.

La jeune femme sur ses épaules se calma. Il maintenait fermement ses cuisses, puis la sentant canaliser son attention sur autre chose, il soupira légèrement et détendit son emprise sur elle. Qu'elle ne pense pas à se laisser basculer de toute façon, elle se ferait mal toute seule. Le concierge baissa les yeux en direction de sa poche, et constata avec horreur que... Mon paquet de clope. Sale gamine. T'as écrasé mes clopes. Vous la sentez là, l'aura meurtrière qui commençait à émaner de lui ? Vous voyez le regard sombre fixé sur le paquet de cigarette complètement défoncé dans sa poche ? Les miettes de tabac qui ont été dispersées un peu partout ? Voilà. Là, Daisuke sentait la moutarde lui piquer violemment au nez.

« Hum... Il faudrait que t'avance un peu pis que tu te tourne vers la gauche. Faut que je puise tout avoir...
-Mh, ouais. »

Deux coups de talons. Deux. Là, contre lui. Qu'est-ce que... ?! La veine sur la tempe grossit davantage, prête à exploser. Après mes clopes elle me prend pour son cheval ?! Le jeune homme inspira un grand coup, s'exécutant en silence. Il avança un peu, puis se tourna sur la gauche. Une feuille lui chatouillait les narines. Reste zen, mec, elle se venge juste parce qu'elle n'a que ça sous la main. Et c'est qu'une newbie. Tu peux pas te laisser avoir par... Raaah elle me SAOULE cette feuille ! Gromph. Frustré, il décrocha la feuille avec les dents puis l'expulsa pour l'envoyer paître un peu plus loin. Lui, énervé ? Oui, mais il savait aussi que là pour le moment, il devrait la supporter. Ou au pire, il pourrait toujours la suspendre à une branche et la laisser accrochée jusqu'à ce soir. Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres. Oho... mais ce serait tellement dommage d'abîmer la branche d'un arbre pour ça...

La tête un peu perdue dans le feuillage, il se prit une branche sur la tête et secoua cette dernière pour faire tomber ladite branche. Il ne prononça pas un mot. Il devait rester calme. Mais... Ca ne me ressemble pas. Alors, va chier, sale newbie.

« M'envoie pas trop de trucs dans la gueule pour te venger, j'ai toujours les moyens de te suspendre quelque part et te laisser là tout la journée. Contente toi de faire ton boulot, Bonnet D. »

...Ah oui, c'est Gin, j'avais oublié.
Quelque part, cette situation restait toujours à son avantage. Il savait que si elle tenait à ce poste, il pourrait toujours avoir le dernier mot. Quoiqu'elle dise, quoiqu'elle fasse, elle flipperait bien trop à l'idée de recevoir un très mauvaise appréciation par le concierge -qui, soit dit en passant, savait ô combien tourner les choses à son avantage. Tapotant la cuisse de Gin, il lui lâcha une jambe pour montrer un arbre un peu plus loin.

« Genre, là-bas. Et encore, je suis gentil. »

Pour ce que mes clopes ont subi, je devrai t'y suspendre nue comme un vers.

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Dim 18 Mar - 18:50

Tu veux jouer à chat ?

Des fois, c'est à se demander si on est pas encore plus enfants que les enfants eux-mêmes. C'est vrai, quoi ! Regarder la vérité en face, plus vous garantissez et plus vous devenez puérile. Seulement, quand on est grand, le sadisme est bien plus grand.
Gin jubilait, sentant son "destrier" s'avancer sans rien dire, mettant sa têt dans les branches basses. Bouffe chéri ! Tu commences à ressembler à un vrai canasson comme ça !
Stupide. Pueril. Mais terriblement jouissif. Elle en aurait presque rit, vous savez, de ce rire genre megalo en puissance, aura noire et aux méchants. Mais ç'aurait été montré qu'elle se vengeait, et du même coup, qu'il avait réussi à la toucher. Et ça, pas possible pour Gin. Même si elle se doutait qu'il n'était pas totalement idiot ce blond là. Qu'il devait quand même avoir un petit doute sur son manège, pour autant, il s'exécutent comme un gentil petit soldat. Si t'es sage, je te filerais un sucre, mon beau... Hin hin.

Passé ce moment, Gin se mit au boulot, veillant à ce qu'une partie des feuilles retombe pile su le visage du concierge. Gin, rancunière. Mais pas du tout pas du tout ! Elle elaguai tranquillement les branches les plus hautes, otait les branches mortes, veillait à ne pas abîmer les bourgeons de repousses déjà formés. La belle faisait son boulot, vite et efficacement, maniant la cisaille avec aisance. Parce que oui, elle est petite, elle est pas très lourde mais elle est musclée et très agile. Une fois, elle a même réussie à retamer un de ses frères, le plus grand, avec un seul coup de poing. Une vraie teigne, cette fille là. Mine de rien, c'était un escabeau efficace ce type. Gin sentit une branche se décrocher, sous l'effet de la pression exercée par son buste. Et, bien évidemment, la branche vient tomber sur la fève de ce sale type de concierge. Même la nature est avec moi.

« M'envoie pas trop de trucs dans la gueule pour te venger, j'ai toujours les moyens de te suspendre quelque part et te laisser là tout la journée. Contente toi de faire ton boulot, Bonnet D. »

Gin tiqua. S'arrêta de cisailler. Elle sentait monter en elle une colère sourde.
Bo. Nnet. D. Booonneeeet D... RAAAAH !!!
Il lui tapota la cuisse et, désignant un arbre, lui dit qu'il l'accrocherait là-bas si elle continuait... Gin eut un rire nerveux, un peu effrayant. Elle posa lentement la cisaille, prenant son souffle. Il fallait qu'elle se calme. Ce job. Putain. Il fallait qu'elle se calme. Inspiration. Expiration. Inspiiiiration. Expiiiiration.... Elle n'était pas calmée, pas du tout, mais elle avait qu'il fallait qu'elle garde son calme. Pour son travail. Elle lui mettrait la misère plus tard, quand elle serait bien installer dans son poste. Elle serra les dents et se pencha en avant, amenant son visage presque à hauteur de celui du blond.

"Moi, c'est Gin. Est-ce que je t'appelle "face de rat"? Non. Pourtant, toi, espèce de sale type, tu t'ai pas présenté il me semble. Puis arrête. Tu m'impressionnes pas, avec tes airs de bad boy. C'est pas parce que j'suis une nouvelle que je te ferais pas payer plus tard..."

Elle avait souri en disant ces derniers mots. Toi et moi, ça va être une longue histoire..

☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Dim 18 Mar - 20:10

La relation qu'il allait entretenir avec ce brin de femme promettait d'être mouvementée et particulièrement agressive. C'était inscrit en gros plan gras rouge souligné size vingt-neuf. Mais cela ne lui déplaisait pas. Une relation chien-chat ? Plutôt intéressant, mais qu'elle n'oublie pas que je reste plus fort. Lui, complexe de supériorité ? Nooon ; il était juste très confiant, et ne se doutait pas une seule seconde que Gin puisse le mettre à terre -que ce soit à coup de pelle ou autre chose. Un peu masochiste le gars, tout de même ; il prenait de sacrés risques, il le savait, tout le monde voulait le taper -sans forcément le détester- et il en redemandait. What the hell ?

Gin marquait un temps de pause. Il releva les yeux vers elle et sourit, plutôt content de titiller encore ses nerfs. C'était amusant, distrayant... rafraîchissant. En fin de compte, ce qu'il prenait au départ comme une corvée devenait un jeu, sans qu'il n'en prenne réellement conscience. Il ferma brièvement les yeux ; ce fut le temps qu'il fallu à Gin pour se pencher en avant et mettre sa tête à son nouveau. Le concierge ne laissa pas transparaître sa surprise, bien qu'il s'étonnait de voir son visage de si près. Elle le défiait ou quoi ? Un sourire narquois étira les lèvres de Gin qui repoussa son front à l'aide de son index. Non mais comment tu me parles toi ? Sale gosse. Pensait le sale gosse.

« Maître Forester convient très bien, je n'ai aucune raison de te donner mon prénom. Je suis plus vieux, je travaille ici depuis plus longtemps que toi, tu me dois donc le respect. Bo. Nnet. B. »

Il souffla sur elle, sachant que son haleine avait toujours l'odeur de la cigarette froide. Bah oui, il ne s'en cachait pas ; bien qu'il prenne soin de sa bouche, il savait pertinemment que l'haleine des fumeurs après la clope n'était que très rarement appréciée. Qu'elle essaye juste de me tenir tête, la môme. J'vais te la dresser. Le pire étant qu'il y songeait réellement. Faire de cette sauvage une femme douce et calme. Enfin, pas trop quand même, il aimait bien l'idée qu'elle s'arrache les cheveux de temps à autre, cela restait un point comique dont il ne se priverait pas. Daisuke n'avait pas une excellente réputation avec les femmes, contrairement à Alexander ou Yuma, et il ne s'en cachait pas. Il ne cherchait pas à l'améliorer non plus. Ce qui pouvait paraître étonnant aux yeux de certains mâles en quête de renommée... Mais c'était aussi là le petit plus du concierge ; ce côté je m'en foutiste, râleur, perfectionniste et macho.

Pour bien faire comprendre à Gin que c'était toujours lui qui dominait la situation, il effectua quelques pas de travers, la faisant légèrement se pencher sur le côté, puis la ramenant dans les feuillages, jouant avec l'équilibre. Quitte à ce qu'elle lui arrache les trous de nez en se tenant à lui.

« Oublie pas que tu es sur mes épaules ! »


☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Dim 18 Mar - 21:51

That's sound interesting, dude.


Un jeu. Voilà. À quel moment le conflit avait viré de bord, bah. Avait il seulement eu réellement lieu ?
Elle s'amusait, avec ce type qu'elle connaissait à peine, elle. Gin la sauvage. Gin la farouche. Elle s'enervait, grognait, jurait, mais il lui plaisait bien, finalement, cet espèce de boulet mal-léché. Pourquoi ? Aucune idée. Parce qu'il n'était pas con, malgré les apparences, parce qu'il avait un vrai caractère, parce qu'il était blond.. Gin ne connaissait pas la raison mais, après tout, pourquoi s'en soucier. La belle commençait à peine à se détendre, passer ses nerfs sur le concierge était, en soi, un bon moyen de se défaire du stress et de la fatigue accumulés pendant le voyage. En plus, il lui donnait du grain à moudre ! À se demander si il n'est pas un peu maso, mon cheval.. Vous allez me dire " puisqu'elle l'aime bien pourquoi elle devient pas gentille avec lui ?". Naaaan. Impossible. Gin, animal trop fier pour laisser voir quoique ce soit. Si il avait été une gamine de quatorze ans, peut être. Mais là, elle allait lui en faire voir de toutes les couleurs jusqu'à ce qu'il demande "grâce". Gin = esprit de contradiction puissance 10000000. Me laisserais pas faire, face de rat. Je vais foutre le bordel dans ta tête, je vais te mettre du poil à gratter dans ton lit, je vais te mettre la misère jusqu'à ce que tu abdiques, à genou devant moi ! Ha ha !

« Maître Forester convient très bien, je n'ai aucune raison de te donner mon prénom. Je suis plus vieux, je travaille ici depuis plus longtemps que toi, tu me dois donc le respect. Bo. Nnet. D. »

Gin arqua un sourcil. Pour qui il se prenait, ce con. En plus, il pue de la gueule ce sale type, c'est dégueulasse. Son haleine fit froncer le nez de la belle, odeur désagréable de tabac froid, moisi dans sa bouche de blond dégénéré. Gin fini par relever la tête, vexée par cette asphyxiage soudain et dégoûtant. Je plains la fille qu'il embrassera avec cette haleine là... Ce type n'a donc que des défauts ? Peut être. Mais c'est ça qui le renaît amusant. Gin n'avait jamais apprécié les types du genre "beaugossejemelapete" ou "chériejesuisunbadboytenebreuw". Ce genre de types, ça lui filait de l'urticaire, elle se grattait, devenait route rouge et balançait tour ce qui lui tombait sous la main. En général, une pelle, un râteau voir, dans le pire des cas, un sécateur. Oh bien sur ! Ce cher Forester se prendrait un coup de pelle si elle en avait eu une sous la main en cet instant, mais elle n'aurait pas visé la tête...

Tout fier de lui, il entama une série de pas et de mouvement faisaient bouger Gin qui s'agrippa violemment à ses cheveux, le truc qui dépassait le plus rapide à chopper. Tes epaules ? Grlmbr.
Ah il voulait faire le chef, bien. Rira bien qui tuera le dernier. Gin attrapa ses jours et tira dessus comme une grand-mère un peu trop insistante. Elle tirait sa peau en arrière façon lifting puis finit par une double claque sychronisée. Ensuite, elle l'etrangla avec ses jambes puis tira sa tête en arrière, condescendant la sienne à son niveau. Elle échappait ainsi à son attaque de "l'haleine de fumeur refroidi".

"N'oublie pas que c'est toi qui m'y a mis, sur tes épaules. Sale. Gosse."

C'est vrai quoi ? Elle n'avait rien demandé, elle. C'est lui qui était venu la soulever comme une petit fille. Qu'il assume d'avoir une sauvage sue les épaules maintenant. Parce qu'elle est bien accroché la belle. Et que de là-haut, elle peut tout aussi bien l'emmerder ce sale type pervers qui prenaient les filles pour des jouets.

"Et non. Je ne dois rien à un concierge malpoli et grincheux et pervers et qui pue de la gueule comme c'est pas permis."

Elle ponctua sa phrase d'une petite tape sur sa joue, et d'un sourire mauvais.
J't'aime bien mais je vais quand même te bouffer.



☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Mar 20 Mar - 13:54

Ah la garce. La sale gosse. La coquine. Elle avait du répondant celle-là, et n'était pas facilement intimidée. Un défaut ? Non, juste un défi. Habituellement -surtout les filles- les gens s'écrasaient un peu trop facilement face à lui, lorsqu'il ne plaisantait pas ouvertement. Certes on pourrait prendre l'exemple de ses colocataires, sauf qu'eux, d'emblée tout avait été un peu. Avec Gin, c'était un jeu aux apparences trompeuses, car l'on pouvait penser qu'ils se détestaient réellement. C'était ça qu'il aimait bien. Ne pas se retenir comme s'il la détestait, mais en même temps, s'amuser avec elle.

Elle lui tira les joues, se vengeant de lui comme elle le pouvait. Ce qui le surpris pas mal. Putain, une vraie sauvage ! Elle fait franchement pas semblant ! De ce côté là, il était maintenant fixé. Exit les fourberies, il savait que lorsqu'elle voudrait le taper, elle le taperait. C'est qu'elle était impulsive en plus de ça ; visiblement elle n'avait pas pensé au fait que s'en prendre à lui pour jouer en sa défaveur. Mais au lieu d'être un point négatif, c'était un point positif. Le blond finit par lâcher ses jambes et lui attraper les poignets, l'obligeant à se tenir elle-même en équilibre sur ses épaules. Encore une chance qu'il soit plutôt costaud, ses épaules étant larges et robustes. Il leva la tête vers elle, les joues rougies non pas par un quelconque sentiment mais bien parce qu'elles avaient été martyrisées, et râla.

« Sérieusement, t'aurais pas oublié ta féminité chez toi ? T'es pire qu'une plaie ! »

Il soupira.

« Haa... Bon, si mon haleine de fumeur te déplait autant que ça... »

D'un coup, il tira sur ses mains la faisant passer par dessus lui. Sauf qu'au lieu de la laisser tomber par terre, il la plaqua contre le tronc de l'arbre. Il se plaça juste en face d'elle, tenant ses deux poignets dans sa main ; celle qu'il avait de libre vint se poser sur le visage de la jeune femme, et il prit son menton entre ses doigts, approchant son visage du sien.

« Profite bien de mon haleine, tu vas la sentir tous les matins, et comme nous serons voisins de pallier, j'irai même te souffler des mots doux pendant ton sommeil. »

Un sourire narquois étira ses lèvres et il la relâcha avant de s'éloigner de quelques pas.

« Tu devras t'y faire, y'a pas mal de fumeurs dans le coin. »

Il pensait bien évidemment à sa propre chambre. Yuma et Alexander fumaient tout autant que lui, voire peut-être même plus du côté du psychologue. Quoique ses journées le lui permettaient moins. Sortant son paquet de clope écrasé de sa poche, il le fit tomber aux pieds de Gin. L'air de dire "c'est de ta faute."

« Il va te falloir compenser le manque que je vais ressentir, surtout que ces clopes viennent directement du directeur. »

Et aller, tant qu'à faire, autant en rajouter une couche. Histoire de la laisser peser le pour et le contre. Qu'elle débatte intérieurement sur sa condition, sur ce qu'elle voulait et ce qu'elle était prête à accepter. Sauf que pour Dai, c'était maintenant que le jeu devenait vraiment intéressant.

« Est-ce que tu as les moyens de me rembourser, là ? Autrement tu vas devoir le faire autrement. Et physiquement. »

Pervface please.

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Mar 20 Mar - 16:51

Freaky game in the morning.

"Il faut pas te laisser faire."
Quand vous grandissez avec deux grands frères, dont un hyperactif, cette phrase, vous l'entendez souvent. Et vous en tenez compte. Sinon vous vous faites marcher dessus et vous devenez fragile. Une pauvre petite fille fragile accrochéz aussi basques de sa maman. Ça, pas possible pour Gin la terreur. Depuis toute petite, elle a toujours été aussi harmonieuse et impulsive que ses frères, tapant, crachant, grognant autant que ses deux frères. Impossible de se laisser marcher sur les pieds par des abrutis pareils, qu'elle disait. Et elle le dit. Toujours.
Comment voulez-vous, après ça, que Gin soit douce, docile et féminine ? Impossible. Un corps de femme avec un esprit de sauvage. Ho ho. Le concierge était mal tombé. Ou bien, finalement. C'était amusant. Pour une fois que Gin tombait sur un tenace. D'ordinaire, elle avait vite fait, ou de faire fuir les gens ou de les détruire. Avec ou sans coup de pelle. La belle aimait la tranquillité. Mais avec lui, c'était loin d'être aussi facile. Hin hin. On va bien s'amuser cette semaine... Hey ! Il veut me faire tomber ou quoi ?!.

« Sérieusement, t'aurais pas oublié ta féminité chez toi ? T'es pire qu'une plaie ! »

... Wtf ?! Il se prend pour qui ce con ? Gin la plaie ? Et lui alors ? Il est comment ce bouffon ?

« Haa... Bon, si mon haleine de fumeur te déplait autant que ça... »

Gin n'eut pas le temps de réagir. Sans rien comprendre, elle se retrouva à terre, plaquée contre l'arbre, visage coincé par la main du concierge. Ok. Là, elle était coincée. Ça ne lui plaisait pas du tout mais vraiment pas du tout. Gin serra les dents lorsqu'elle vit se rapprocher le visage de son assaillant. Nh ? Qu'est ce qu'il fout ce malade ? Un sourire étirant les lèvres du concierge. Pas celles de Gin. Il avait franchi la barrière de force. Cet espace qui séparait toujours Gin des autres. Elle était en colère. Comme un animal acculé.
Et que font les animaux sauvages quand ils ne peuvent reculer ? Oui, ils mordent. Gin était à deux doigts de le faire quand il la lacha. Une seconde de plus et il y aurait gagné une jolie morsure. Grr.. Sale type. Pervers frustré. Macho à l'haleine de phoque ! Des fumeurs ? Elle s'en fichait. Il lui arrivait de fumer parfois, vous savez, pendant ces longues soirées où on ne sais plus où on va. La cigarette en elle-même ne la dérangeait pas. C'était le type qu'il y avait au bout qui lui foutait les nerfs en pelote. Et le sourire aux lèvres. Bizarre bizarre. Contradiction contradiction. Ne jamais avouer à un mec comme celui-là que vous avez de la sympathie, il aurait vite fait de vous bouffer. Ou de vous foutre dans son pieu... Pas avec cette haleine là, gros dégueulasse.

Il balança son paquet de clope aux pieds de Gin. Un air de reproche sur le visage. Gin jeta un coup d'oeil au paquet. Écrasé. Hmpf. Elle detourna les yeux d'un air dédaigneux. Ses clopes, son manque, elle en tapait. Il n'avait qu'à réfléchir avant de la provoquer. Ce sale type n'avait plus qu'à bouger son petit cul jusqu'à la ville et s'en racheter. Il se la jouait grand méchant loup, qu'il soit grand justement !
..... Le payer ? PHYSIQUEMENT ? Hey ! C'EST QUOI CETTE FACE DE PERVERS !? Gin arqua un sourcil, jaugeant le concierge. Jugeant s'il était réellement sérieux. Non. Assurément non qu'il n'était pas sérieux. Elle releva la tête en signe de défi. Ramassa le paquet. Puis s'avança tranquillement jusqu'au concierge, un sourire carnassier apparaissant peu à peu sur ses lèvres. Il voulait jouer à ça ? Bien. Gin jouerait. À sa façon.
Arrivant à hauteur du concierge, elle mit une main sur la joue du blond.

"Mais oui, maître Forester. J'ai de quoi payer... -Elle fit descendre sa main jusqu'à hauteur de son coeur- mais pas maintenant !"

Une seconde et demie pour attraper son T-shirt, passer sa jambe derrière la sienne et le balancer par terre comme une poupée de chiffon. Fière, elle s'accroupit à côté de lui. Qui est-ce qui domine maintenant ?

"Mon frère faisait du judo. T'as aimé sale pervers ? Parce que c'est pas de si tôt que je reposerai mes main sur toi ! Oh ! Et... Si t'attend la fin du mois, je t'en paye une cartouche de clope, sale type. "

Quoi ? Y a pas de petits plaisir dans la vie.


☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Mar 20 Mar - 18:09

Honnêtement, Dai n'avait strictement aucune idée de ce que Gin allait lui répondre. Allait-elle s'énerver et lui balancer ses clopes à la gueule ? C'était ce qu'il jugeait le plus probable. Elle ne devait pas aimer qu'on l'approche ou qu'on la touche. De toute façon, quelle femme aimait ça quand le mec était un parfait connard ? A moins d'être masochiste... Et Dai, sourire aux lèvres, croisait les bras. C'était plutôt lui le masochiste dans le fond, à la provoquer. Il testait ses réactions, essayait de voir ce qui la dérangeait le plus et ce qui lui plaisait.

Il aurait pu se méfier. Enfin, plus que ça. Il aurait pu l'empêcher de le maîtriser. Après tout, ses deux parents étaient militaires depuis bien avant sa naissance, et il avait expérimenté le combat de rue un nombre incalculable de fois vu son caractère insupportable. Mais là, il avait affaire à une fille, plus petite et plus chétive que lui. Pourquoi s'en méfier ? Parce qu'elle griffait et mordait, comme une folle furieuse ? Ca ne faisait pas d'elle un danger notoire, et rien de l'empêchait de la maîtriser. C'était ce qu'il se disait. Et c'était une erreur de la penser faible uniquement à cause de sa taille et les courbures de son corps. Alors il l'avait laissée s'approcher, il ne l'avait nullement repoussée. Et surtout, il était un peu surpris.

La caresse qu'elle lui fit sur sa joue l'intrigua, et il arqua un sourcil ; elle était donc capable d'un peu de douceur ? Aussi peu sincère soit-elle, cette caresse n'en demeurait pas moins douce et il avait du mal à l'imaginer faire preuve de douceur envers quelqu'un. Surtout lui. Mais elle se payait sa tête, et ça faisait une grande différence. Dai ne la lâcha pas du regard, tant et si bien qu'il ne vit rien venir ; mis au tapis en un rien de temps, il ne cacha pas sa surprise, dents serrées à cause d'une légère douleur. Il se redressa sur les coudes, lui lançant un regard amusé. Et un peu impressionné.

« Mon frère faisait du judo. T'as aimé sale pervers ? Parce que c'est pas de si tôt que je reposerai mes main sur toi ! Oh ! Et... Si t'attend la fin du mois, je t'en paye une cartouche de clope, sale type.
-Ha... »

Un léger blanc s'installa et il baissa la tête, ses épaules se mettant légèrement à trembler. C'est trop... trop. Trop ! Je vais pas pouvoir me retenir très longtemps. On aurait pu croire qu'il pleurait. Il ramena son poing devant son visage et se mordit la lèvre, essayant tant bien que mal de se retenir... puis finit par exploser de rire. Il était content. Bêtement content, oui, très bêtement. Juste le fait d'avoir été mis à terre par une nouvelle le faisait mourir de rire. C'était la première qui ne se faisait pas dessus, et pourtant à la voir il aurait parié qu'elle n'avait guère plus de force qu'un moustique et qu'elle était là pour se pavaner devant les élèves, remuant son magnifique fessier pour se faire apprécier. Mais pas du tout. Il s'était planté, et ça l'amusait tellement !

Il finit par s'asseoir par terre et poser ses coudes sur ses genoux replier, les mains jointes devant lui. Finalement, ils s'entendraient bien. Ca promettait d'être drôle, mais là pour le coup, il reconnaissait avoir perdu. Il s'était fait battre à plate couture. Et contrairement à ce qu'on aurait pu penser, il aimait ça. Affichant un sourire, franc et sans aucun arrière pensée, il tourna la tête vers elle.

« Daisuke Forester. Bien joué Gin, je reconnais ma défaite. »

Il se redressa et épousseta sa combinaison, avant de lancer un regard à l'arbre.

« Tu veux te débrouiller toute seule, ou cette fois-ci on coopère ? »

Il ne perdait pas une miette de son sourire. Il croisa les bras et abaissa son regard vers elle. Peut-être ne s'était-elle pas attendu à un tel retournement de situation. Une réaction pareille était rarement prévisible, surtout avec un mec aussi abruti que Dai. Mais c'était ça qui le rendait intéressant, aussi ; il surprenait, et il le savait.

« Bien évidemment, si là j'ai perdu, c'est uniquement parce que je t'ai sous-estimée. La prochaine fois compte pas sur moi pour me laisser berner par ton joli minois. Bonnet D. »

Provocation quand tu nous tiens... Mais ce surnom lui allait trop bien. Il ne voulait pas l'appeler autrement. Pas devant elle en tout cas.

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Mar 20 Mar - 21:43

Sweet victory. Sweet smile on your face...

Gin regardait le concierge avec des yeux ronds. Qu'est ce qu'il foutait, avec son point dans sa bouche ? Gin se demanda une seconde si elle n'y avait pas été un peu fort. Cette prise, très simple à apprendre, la belle la maîtrisait depuis quelques années déjà. Du coup, elle faisait toujours mouche, et marchait très bien. Sur les nains comme sur les types de la taille de ce sale mec. En fait, le coup était fait pour ne demander qu très peu de force.
C'est Neils qui le lui fait appris, elle se souvient encore de sa tête quand elle avait réussi à le maîtriser... Un sourire étira ses lèvres, au souvenir de ce jour. Le concierge commençait à faire un bruit vraiment bizarre...
Il... Il... Rit. Il rigole ce con ! ... Hin hin. Mpf. Joli sourire. Gin fut d'un coup, très étonnée. Elle n'auras jamais pensé qu'il prenne ça ainsi. La belle aurait cru à un retour beaucoup plus humiliant et mesquin... Mais non. Il riait. Et Gin était contente. Il lui plaisait bien, ce rire là. Elle se sentait bien. Étrangement bien. Pour un fois que quelqu'un ne fuyait pas. Pour une fois qu'elle faisait sourire quelqu'un au lieu de le faire enrager.. Ça la changeait. Agréablement. Finalement, Gin se dit quelle était bien tombée. Vraiment.
... Et le sourire qu'il lui decocha ne fit qu'accentuer cette sensation de contentement qu'éprouvait Gin. Il n'était pas une fleur, même pas une mauvaise herbe. Mais il lui plaisait bien ce sale type.
Tu te ramolli ma fille... Fais quelque chose.

« Daisuke Forester. Bien joué Gin, je reconnais ma défaite. »

... Gin sourit. Un grand sourire victorieux. Ha ha ! JE T'AI EU BOUFFON !
Elle le regarda se relever. Quand mène, elle restait un peu étonné de cette victoire. Un soupçon de scepticisme demeurait, Gin se demandait s'il n'allait pas changer d'un coup pour lui faite un coup de pute. Sauvage elle est. Sauvage elle restera. Il avait beau avoir un joli sourire, Gin n'était pas facile à amadouer. Alors, elle continuait d'être sur ses gardes. Moins. Mais quand mène un peu... Après tout, c'est un mec non ?
Daisuke hein ? Je note face de rat. Elle lui sourit quand même en retour. Un sourire, ça n'a jamais tué personne n'est ce pas ?

« Bien évidemment, si là j'ai perdu, c'est uniquement parce que je t'ai sous-estimée. La prochaine fois compte pas sur moi pour me laisser berner par ton joli minois. Bonnet D. »

... Gin tiqua. Une aura meurtrière se fit ressentir. Elle se releva au niveau de Daisuke le sale rat...

"Hin hin. Ça c'est ce que tu crois. Je te maitrise quand je veux sale gosse. Et c'est pas parce que tu me fais un beau sourire que je t'ai pas à l'oeil, monsieur Dai. T'as compris ? Et merde à la fin. JE M'APPELLE GIN ! T'as la mémoire qui flanche ou quoi ? Sale gosse."

Apparemment, il n'en avait pas marre de la provoquer. Quel maso ce type. Elle le mettait k.o., il en redemandait. Gin fit la moue, faussement agacée. Elle passa ses mains derrière sa tête, ferma les yeux et grommela. La matinée ne faisait que commençait. Ça promettait d'être drôle... Elle rouvrit un oeil, regardant le concierge. Ok.

"Je vais devoir te supporter longtemps encore ? 'fais chier... Oui, je coopère. Mais juste pour cette fois alors."

Elle le supporterait sans mal bien que. Elle était ravie, en fait. Véritablement ravie. Mais... Contradiction oblige. Toute manière, elle n'avait apparemment pas besoin de dire les choses pour qu'il capte. C'était tout à fait incroyable. Gênant, pour Gin la sauvage, mais agréable. Un petit sourire... Un !


☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Mer 11 Avr - 11:02

Il ne demandait pas à ce qu'elle baisse sa garde. Il ne voulait pas non plus que son comportement change. C'était lui qui testait les gens, c'était lui choisissait quand il désirait voir les comportements changer. Bien qu'il ne soit pas un pro de la psychologie, Dai était plutôt malin et perspicace. Il était difficile de se jouer véritablement de lui une fois qu'il a appris à vous bien connaître. Pour l'instant, peu nombreux étaient ceux qui l'avaient bien cerné lui aussi. Quoique... non. Qui pouvait affirmer connaître ce concierge peu tendre et malpoli ? Ce goujat couplé à un caractère prétentieux et macho ? Ceux qui le connaissaient n'étaient que ceux qui avaient vu l'envers du décor. Ceux qui connaissaient son crime, ceux qui l'avaient vu ôter un masque pour s'exprimer avec sincérité. A Queen Anne's Revenge, seul Alexander avait pu voir cette facette de lui.

Puisque Gin était d'accord pour coopérer -cette fois-ci seulement qu'elle disait, même- Dai reposa sur elle un regard amusé et un peu moqueur. Finalement, était-elle vraiment la gagnante ? Etait-elle celle qui dominait pleinement la situation ? Allez savoir. Fondamentalement, pour un perdant, Dai réagissait plutôt comme un vainqueur. Et en cela, il y avait de quoi se demander quel était son but. Pour autant, il avait bien compris que la porter sur ses épaules ne la ravirait pas.

« Si ça peut te rassurer, t'iras pas te percher à nouveau sur mes épaules. »

Abandonnant toute trace de sourire, il afficha une mine blasée et désigna son propre visage, soupirant.

« En même temps, faudrait vraiment que je sois le pire des masochistes pour porter une folle furieuse sur mes épaules après ce que j'ai déjà morflé... »

Ne pas attendre la réponse était le mieux ; il s'avança alors vers le tronc de l'arbre puis leva les bras, attrapant une branche solide. Il se hissa vers l'arbre, grimpa sur ladite branche. La seule chose à laquelle il lui faudrait faire attention serait à ne pas se diriger sur une branche trop fragile. Encore heureux, durant l'absence de jardinier, il avait appris -à ses dépends- à gérer le truc.

S'installant à son aise dans l'arbre, il regarda autour de lui, repérant quelques branches à couper par-ci par-là. De l'intérieur ce n'était pas le plus facile, mais faut d'escabeau, il fallait bien se débrouiller avec les moyens du bord. De toute façon, même en portant Gin sur ses épaules, il lui aurait fallu grimper dans l'arbre tôt ou tard. Se plaçant debout sur sa grosse branche, il attrapa déjà quelques brindilles en sale état puis les fit tomber, avant de s'accroupir et tendre la main vers Gin, bien que son regard soit toujours dirigé à l'intérieur de l'arbre. Il était plutôt balèze cet arbre, en fin de compte.

« Passe moi la cisaille, je vais aller couper les branches, t'auras qu'à ramasser. »




☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Jardinière - Sea Dragon
my dear, i'm
Gin J. Feather


Féminin Messages : 37
Shillings : 65
Age : 23


Identity Card
Age : 22 ans
Club : Aucun, chuis du Personnel, wesh.
Classe/Poste & Chambre/Appart': Jardinière & App. 2

MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Jeu 12 Avr - 6:56

Tsss...


C'est quoi cet air suffisant sur ton visage de sale rat ?
Gin n'aimait pas ça... Qu'il ne croit pas avoir gagné, la guerre ne faisait que commencer, et elle allait être trèèèès longue. Jamais Gin-la-sauvage n'abandonne un combat ! Même quand son adversaire lui est sympathique. En fait... Surtout quand son adversaire lui est sympathique. C'est toujours plus difficile pour elle d'apprécier quelqu'un plutôt que de le détester. Du coup, elle était encore pire avec les gens qui lui plaisent. Elle regarda le concierge, se demanda qu'est ce qui lui passait par la tête pour avoir l'air si satisfait. Elle plissa les yeux.
Il est vraiment suspect ce type.. Intèrieurement, elle était à la fois vexée, énervée et contente. C'était un cocktail d'émotions, comment dire.. Etrangement explosif. Gin plissa les yeux quand il se remit à parler..

" En même temps, faudrait vraiment que je sois le pire des masochistes pour porter une folle furieuse sur mes épaules après ce que j'ai déjà morflé..."

Hin hin.. Gin fit un sourire mauvais. Il avait une sale tronche comme ça. Il n'attendit même pas sa réponse. Oh le c.. En même temps, il avait plutôt raison. Gin prit ça un peu comme une victoire. Elle sourit une fois qu'il eut le dos tourné. Elle le regarda monter dans l'arbre, se dit qu'il ressemblait vaguement à Tarzan.. Ou Cheeta, au choix. Mais un Tarzan décoloré en blonde. Elle pouffa en visualisant l'image d'un Dai au cheuveux long et culotte panthère.

"Passe moi la cisaille, je vais aller couper les branches, t'auras qu'à ramasser.

Gnh ...?
Elle le regarda, regarda la cisaille dans sa main, fit un grand sourire.. Puis repris la même tronche qu'il avait fait t'à l'heure désignant son visage du doigt.

"Et le "s'il te plaît ma chère Gin" ? Il est où Tarzan ?"

Comment pouvait-il croire que coopérer signifiait "obéir sans réfléchir" ?
il avait fumer de l'herbe ou quoi ? .. Humm.. Gin se dit qu'il allait qu'elle lui trouve un surnom régulier, quelque chose d'aussi con que ce "Bonnet D"... Un truc humiliant...Chiant.. Elle réfléchisssais, tout en attendant son "s'il te plait". Rien ne venait jamais facilement avec Gin. Même quand on s'appelait Daisuke Forester et qu'on était pourvu d'un des plus beau fessier qu'elle ait jamais vu.

☠ ------------------------ ☠

Ava' by Dai' ♥
Revenir en haut Aller en bas
my dear, i'm
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: welcome ! [Gin J.F.]   Aujourd'hui à 18:30

Revenir en haut Aller en bas
 

welcome ! [Gin J.F.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queen Anne's Revenge :: Tous à l'eau ! | Extérieur. :: Grandes Serres.-