AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'un surplus de 4e années, nous vous demandons de privilégier la création de 1ères années. Merci à vous ♥

Partagez | 
 

 « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Sam 10 Mar - 13:57

« ... C'est pas possible d'être aussi dégueulasse... »

Un véritable carnage. Voilà ce qu'était la salle d'art à l'heure actuelle. Les cours du matin étaient terminés et l'on avait rapidement demandé à Dai de nettoyer la salle. Il avait une heure pour nettoyer tout cet immonde capharnaüm, ces tâches de peinture. 'tain mais ils ont quatre ans ou quoi ? On dirait des gosses de maternelle ! Le concierge avait la grosse veine sur la tempe, bien gonflée, bien visible. Saleté de môme. Regardant autour de lui avant de devoir se mettre au travail, Dai chercha un élève du regard, ou n'importe quelle personne qu'il serait susceptible d'exploiter. Mais il n'y avait personne. Soupir. Bon, bah c'est pour ma pomme.

Il passa la porte. L'intérieur de la salle d'art était vraiment sens dessus dessous. Probablement que les Snap King et les Sea Dragon côté élèves s'étaient à nouveau battus, et ce à coup de pot de peinture. Il aurait bien aimé voir ça, mais franchement, laver ces conneries ça l'enchantait pas. Enfilant ses gants il inspira un grand coup.

« ... Bon. 'chier. »

D'abord, ranger. Parce que, oui, il ne pourrait rien laver si les pinceaux, les chaises et tout le reste étaient en bordel. Il allait, une fois de plus, passer sa pause déjeuner à nettoyer les crasses des élèves. Des fois qu'il n'aurait pas faim, juste une envie de faire grève ou connerie du genre. On sait jamais hein. Depuis le temps qu'il était là, Dai ne supportait pas cette classe. Et la cafétéria aussi. C'étaient les deux endroits où les élèves étaient les plus susceptibles de mettre le boxon en lui laissant une montagne de ménage à faire. Et le pire était que les membres du personnel n'étaient pas tous présents, du coup il se tapait deux fois, voire trois fois plus de boulot.

Refermant le pot de peinture, il le rangea avec les autres dans le placard approprié. Encore une chance que j'ai pas à m'occuper de l'infirmerie, manquerait plus que ça. Stop.
Il s'arrêta net dans son mouvement, réfléchissant une petite seconde. Le pot fut finalement posé sur l'étagère et Dai demeura pensif. L'infirmière... Medwyn Oldfield. Tournant la tête vers la fenêtre, il finit par s'avancer vers elle et regarder dehors. Les élèves s'amusaient dans la cours. Il faisait beau, donc il n'y avait pas grand monde à l'intérieur. Je me demande franchement ce qu'il va se passer maintenant. Il savait qu'elle le fuirait chaque fois qu'ils se croiseraient. Manque de bol pour elle, ils allaient se voir et pas qu'un peu, surtout qu'il était généralement l'accompagnateur des plus bagarreurs de l'école. L'idée de lui imposer sa présence et les mauvais souvenirs qui vont avec dérangeait Dai, même s'il voyait là une opportunité de lui faire changer son opinion en ce qui le concerne. Enfin... j'compte pas trop là dessus.

Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres et il sortit un trousseau de clef pour se diriger vers la petite réserve. L'avantage de ce genre de classe était que tous les produits nettoyants étaient stockés dans une salle voisine. Ca lui évitait de se taper toute la marche avec un seau, son balai, ses chiffons et tout le reste. Entrant dans la pièce, il regarda son stock de produits ménagers. Sérieusement... qu'est-ce que je fous ici à faire la femme de ménage ? A la réflexion il se voyait davantage prof de sport. Pourquoi avait-il choisit concierge ? Je vous le demande. Le jeune homme, complètement perdu dans ses pensées, remplissait un seau d'eau chaude, mélangée à du produit nettoyant. Cette pièce allait incessamment sous peu briller comme un sous neuf. C'était sans compter que quelqu'un venait de passer la porte, et qu'il n'avait rien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Admine - Snap King
my dear, i'm
Joy Abercombrie


Féminin Messages : 49
Shillings : 25
Age : 19


Identity Card
Age : 15 ans.
Club : Arts
Classe/Poste & Chambre/Appart': 2-1

MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Dim 11 Mar - 0:31

« Viens au pays des schtroumpfs, les petits êtres bleus. Viens au pays des schtroumpfs où tout est merveilleux ! ♫ »

Oui, vous ne vous trompez pas : c'était bien Joy qui chantonnait joyeusement dans les couloirs une chanson de dessin animé. Pour tout dire, le dessin animé des Schtroumpfs - ainsi que la BD - avait toujours été l'un des préférés de Joy et de son frère. Elle connaissait le générique par cœur, et étant de bonne humeur, il était certains que les personnes qui traînaient dans le coin l'entendraient arriver. Heureusement pour ces gens, la demoiselle n'avait pas une voix désagréable, et montait même plutôt bien dans les aigus. Elle ne pouvait pas prétendre avoir une voix magnifique, mais elle ne chantait pas horriblement faux, non plus. On pouvait s'accorder qu'elle était « écoutable ».

C'est donc en chantonnant joyeusement que l'adolescente se dirigeait vers la salle d'arts. Pourquoi à cette heure ci, alors que presque tout le monde mangeait ? Tout simplement, la jeune fille y avait oublié quelque chose, quelque chose de très important à ses yeux. Elle était pourtant certaine de l'avoir récupéré après la sonnerie, mais quelqu'un l'avait peut être distraite, ou dérangée. Elle ne se souvenait plus. Elle espérait que la salle ne soit pas fermée. Après tout, il était midi. Plus personne ne traînait dans les couloirs. Dans le pire des cas, la jeune fille se dit qu'elle irait rechercher l'objet plus tard dans la journée, même si cela ne lui plaisait pas de le savoir seul et exposés aux regards - et aux mains voleuses.

« Y'a quelqu'un ? Personne ? Bon, je rentre. »

Avec le recul, et en voyant l'état de la salle, la Joy se dit que les Dragons avaient vraiment abusés. Car c'était sûr et certains que les auteurs de ces tâches fussent des Sea Dragon et rien d'autres. Les King sont calmes, d'abord. Plongée dans ses réflexions, l'adolescente sursauta en entendant le bruit d'eau qui coulait. Il y avait quelqu'un et cette personne ne lui avait pas répondu ? Pff. La jeune fille traversa la salle d'un pas déterminé et se rendit dans la salle juxtaposée à l'atelier d'art.

« Daisukeeeeeeeeeee ! Je t'ai pas encore vu aujourd'hui ! Tu vas bien ? Je t'ai manqué ? Dis, dis, t'aurais pas vu, par hasard, un carnet à croquis ? Je l'ai oublié dans la salle, tout à l'heure. Et pis il est important ce croquis. Tu l'as vu, hein ? Je veux pas l'avoir perdu. Ce serait bête et je me pardonnerai pas. Tu comprends ? »

La demoiselle avait tout lancé d'une traite, sans respirer. On sentait bien au ton de sa voix qu'elle paniquait légèrement, sa voix était légèrement haletante et était montée un peu dans les aigus ; elle voulait que le concierge la rassure. Son carnet était très précieux aux yeux de la verte. Elle croisa les doigts, tout en inspectant la salle d'un regard inquisiteur. Pitié, faites que je l'ai pas perdu...

☠ ------------------------ ☠

[theme]

– couleur dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Snap King
my dear, i'm
Kobagawa B. Maïden


Masculin Messages : 30
Shillings : 20
Age : 19


Identity Card
Age : 15ans.
Club : Arts
Classe/Poste & Chambre/Appart': 2-1

MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Dim 11 Mar - 12:48

T'es con ou quoi, t'as toujours pas visiter cette salle ? C'est ce que je me suis dit pendant plusieurs minutes, en déambulant dans les couloirs de l'établissement. Non mais franchement, moi, un passionné d'art, je ne pense que maintenant à rechercher cet endroit. M'enfin, mieux vaut tard que jamais. Donc, après avoir demandé le chemin à un étudiant de 2ème année dont je n'ai pas retenu le nom - mais on s'en fout -, me voici dans les couloirs. Tout en marchant, j'essayais de m'imaginer à quoi ressemblerait la salle. Une grande salle avec pleins de tableaux accrochés sur les murs, des tables avec le matériel soigneusement rangé à côté. Et le mieux : une salle vide, où je pourrai peindre, dessiner des heures et des heures tranquille. Un beau rêve.

Les cours du matin étant terminés, la plupart des élèves étaient partis soit manger, soit dans leur chambres, ou j'en sais rien d'autres. En tout cas les couloirs étaient quasiment vides. C'était parfait, je déteste les endroits remplis de gens. Légèrement agoraphobe le Maïden.
Ça y'est, j'y étais enfin, ou presque. D'où j'étais je pouvais apercevoir la porte avec écrit au dessus "Salle d'Arts". Ah enfin ! Je fus plus ou moins heureux, jusqu'à ce que je voie la porte ouverte. Argh.

Des gens devaient sûrement être à l'intérieur dans ce cas. Bon ... je devais faire avec. Je pris une inspiration, et passa le seuil de la porte, et vit une jeune femme aux cheveux verts. Il s'agissait de Joy, une jeune fille que je connaissais bien, même lorsque j'étais au Japon. Elle me servait de correspondante lors des cours d'Anglais. Et comme le hasard fait bien les choses, nous nous sommes retrouvés dans le même établissement. Et la même chambre d'ailleurs. Mais elle n'était pas seul, elle était accompagnée de Daisuke, le concierge. Première fois que je le vois d'ailleurs.

Ce n'était pas la seule chose surprenante. Il y avait également ... un bordel pas possible. Hey, elle est où la salle de mes rêves ? Ça ressemblait plus à l'élevage de porc du coin qu'autre chose. De la peinture sur les murs, des pinceaux qui gisaient sur le sol, des crayons cassés en deux ... Tout compte fait, je me demande si je n'avais pas atterris dans un fuck'in cimetière. Voila qui expliquait la présence de Daisuke en ce lieu. Rah, moi qui voulait me poser et dessiner un peu, c'est raté.

Je fis un signe de la main à Joy comme pour lui dire bonjour, et m'avança dans la salle, en prenant soin d'éviter les flaques de peinture, les pinceaux et tout le reste. Peut être devrais-je les aider à ranger ... Hum. Les fous qui ont fait ça doivent surement être les King et les Dragons. Rah franchement, pourquoi suis-je des Snap, j'aurai préféré être des MayFlowers tranquille. Là je me sentais limite responsable des dégâts causés par les gens de mon clan. Je me tournai vers les deux personnes, en leur disant :

« Besoin d'aide ? »

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Dim 11 Mar - 13:17

Raah... Bon, je nettoie la salle vite fait là, et j'irai bouffer. Merde, où j'ai mis mes affaires d'ailleurs ? A force de bouger j'ai complètement zappé où j'ai laissé mes... ah oui, c'est vrai, dans la serre, fermée. Ce foutu jardinier, franchement, j'espère sincèrement qu'ils vont vite le remplacer, ça commencer à me courir sur le har...

« Daisukeeeeeeeee !
-UWAH !! »

Sursaut soudain de la part de Dai, qui effectue un brusque mouvement de recul en manquant de renverser son seau. Il ne l'avait pas entendue venir, et sa voix stridente l'avait littéralement effrayé. Le coeur s'étant emballé, son visage rougit légèrement. ... Mais quelle sale gosse !! N'écoutant qu'à moitié ce que la jeune fille lui baragouinait à la vitesse grand V, il s'approcha d'elle et posa soudainement une main sur sa tête. L'expression de son visage était assombrie par la colère et il dégageait une aura fortement négative.

« J'eeeeeen... aiiiii rieeeeeeen ààààà fouuuuuuutre ! »

Lui tenant fermement la tête, il abaissa son visage au niveau du sien et planta son regard dans le sien. En colère ? Pas vraiment. Plutôt gêné d'avoir été surpris et effrayé. Alors il répondait agressivement. Enfin, Joy avait l'habitude, elle l'avait vu en sortir des moches et des belles avec lui. Le blond affichait un espèce de rictus tordu alors que son regard devint proche de blasé.

« On t'a jamais appris à pas crier quand les gens sont occupés ou concentrés sur quelque chose ? T'as failli me tuer ! »

A ce moment là, quelqu'un d'autre entra dans la pièce. Dai se redressa, retirant sa main de la tête de Joy. Il ne connaissait pas cet élève, du moins que de vue, mais vu le nombre d'élèves présents dans l'établissement, il n'avait aucune idée de son nom. La seule chose qu'il savait, c'est qu'il ne le voyait jamais prendre des bains de foules avec ses camarades. Dai poussa un long soupir en se massant la nuque. Ces deux là... bon. Autant qu'ils l'aident.

« Besoin d'aide ?
-Aah... Puisque vous êtes là, ouais, aidez moi, son regard se posa sur Joy, et comme ça tu retrouveras ton carnet en passant. Même si t'es pas contente, tu le fais, c'est pour avoir failli me tuer tiens. »

Affichant un air courroucé, il lui tendit une éponge ainsi qu'un spray.

« Go, larbine. Occupe toi des tables. Au boulot sinon j'te mange. »

Se retournant pour attraper son seau, Dai prit au passage une deuxième éponge ainsi qu'un rouleau d'essuie-tout qu'il cala sous son bras. Il s'approcha du jeune élève et lui tendit l'éponge et le seau.

« Puisque tu me le proposes gentiment, j'apprécierai que tu m'aides un peu, donc si tu veux bien t'occuper des murs... »

Bien évidemment, Dai l'envoyait faire les murs pour deux raisons. Premièrement, parce que lui ça l'emmerdait de lever les bras, et deuxièmement, parce que l'élève était plus petit que lui, ce qui allait donc être comique à regarder. Déposant le tout dans ses mains, il lui sourit et ébouriffa ses cheveux.

« C'est bien d'être poli et serviable ! »

Le plantant là, Dai retourna dans la petite pièce et sortit une serpillère, avant de remplir un autre seau. Sans jeter le moindre coup d'oeil à la pièce, il balança, d'une voix forte :

« Et faut que ça BRILLE Joy, si ça va pas je te ferai lécher la peinture ! »

Tyran, bonjour.

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Admine - Snap King
my dear, i'm
Joy Abercombrie


Féminin Messages : 49
Shillings : 25
Age : 19


Identity Card
Age : 15 ans.
Club : Arts
Classe/Poste & Chambre/Appart': 2-1

MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Mar 13 Mar - 19:03

Pauvre Joy. Accueillie par un hurlement inattendu effrayé du concierge, elle se retrouvait elle aussi terrifiée. Elle avait fait quelque chose de mal ? Après avoir posé sa main sur ma tête de l'adolescente - ce qu'il était grand par rapport à elle ! -, et avoir répondu "qu'il en avait rien à foutre !", Daisuke regarda droit dans les yeux la gamine qui se tenait face à lui, l'air meurtrier. Joy commençait sérieusement à flipper. Bon, certes, ça lui était déjà arrivé. Mais quand même, elle n'aimait pas quand il était comme ça : pour toute réponse, elle lui tira la langue, cachant sa nervosité derrière sa grimace.

« On t'a jamais appris à pas crier quand les gens sont occupés ou concentrés sur quelque chose ? T'as failli me tuer ! »

La jeune fille le regarda d'un air interrogateur. Oh, il le prenait comme ça, mais bien sûr... Son interlocuteur se redressa et retira sa main de la tête de sa "victime" ; Joy en profita pour remettre ses cheveux rapidement en place.

« On t'a jamais appris à pas exagérer ? Je te signale que j'ai appelé lorsque je suis entrée, mais personne n'a répondu donc c'est de ta faute. »

Fière de sa réponse, la verte se retourna, pour voir que Kobagawa avait pénétré dans la salle. Il salua la jeune fille, qui lui répondit par un simple sourire. Koba' était la correspondant de Joy car ses parents voulaient qu'elle apprenne les bases d'une autre langue.

« Besoin d'aide ? »

Qu'est-ce qu'il était serviable. Joy en était étonnée. Ou alors, peut être était-il poli. Mais ça revenait au même, selon elle.

« Aah... Puisque vous êtes là, ouais, aidez moi... »

Joy tiqua : « vous » ?

« ... et comme ça tu retrouveras ton carnet en passant. Même si t'es pas contente, tu le fais, c'est pour avoir failli me tuer tiens. »

La demoiselle, bien que surprise qu'il ait quand même retenu ce qu'elle cherchait, lui fit un beau pied de nez. Malheureusement, elle n'avait aucun moyen de s'enfuir ; le ménage l'aiderait certainement à retrouver son carnet. Elle soupira et hocha la tête, bon gré, mal gré. Elle se retrouva rapidement avec une éponge et un spray dans les mains. Relevant la tête, elle acceptait ce défi.

« Go, larbine. Occupe toi des tables. Au boulot sinon j'te mange. »

« Depuis quand t'es cannibale ? »

Telle fut sa réponse, avant de s'enfuir vers les tables. Bon. Mais, une minute... Comment ça marchait, ce truc ? Comment on fait ? C'était la première fois que la jeune fille était confronté à du vrai ménage - autre que ranger sa chambre - étant donné que leur famille avait une aide ménagère qui leur faisait une grande partie du boulot. Elle allait demander justement à la brute comment on faisait, mais il s'était déjà éclipsé dans la pièce d'à côté. Koba, quant à lui, avait été envoyé nettoyer les murs. C'était vrai que la bataille avait vraiment fait rage, ici.

« Et faut que ça BRILLE Joy, si ça va pas je te ferai lécher la peinture ! »

« Oui, mais ça marche comment ce truc ? »

Bon, c'était dit ; à présent, elle n'avait plus qu'à redouter la réponse.

☠ ------------------------ ☠

[theme]

– couleur dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Snap King
my dear, i'm
Kobagawa B. Maïden


Masculin Messages : 30
Shillings : 20
Age : 19


Identity Card
Age : 15ans.
Club : Arts
Classe/Poste & Chambre/Appart': 2-1

MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Dim 18 Mar - 8:39

« Aah... Puisque vous êtes là, ouais, aidez moi... et comme ça tu retrouveras ton carnet en passant. Même si t'es pas contente, tu le fais, c'est pour avoir failli me tuer tiens. »

Et hop, au boulot. A la place d'une séance "visite", je vais me retrouver à faire le ménage. Que demander de plus ? ... M'enfin, après qu'il ait dit ceci, je me retournais avant de poser ma veste sur une chaise qui se trouvait non loin, et qui semblait plus ou moins propre ; avant de me replacer en face de Daisuke, qui venait vers moi, armé d'une éponge et d'un seau d'eau.

« Puisque tu me le proposes gentiment, j'apprécierai que tu m'aides un peu, donc si tu veux bien t'occuper des murs... »

« Pas de soucis. »

Oh, j'allais finalement me retrouver à devoir nettoyer toute la peinture et compagnie sur ces murs. Et en plus, en jetant un coup d'oeil au mur derrière Daisuke, je pouvais remarquer que les murs étaient assez grands. J'aurai vraiment l'air bête sur une chaise à essayer de nettoyer. Sur ces mots, le concierge me posa le tout dans mes mains, avant de m'ébouriffer les cheveux.

« C'est bien d'être poli et serviable ! »


Si on veut, ouais. Après cette petite scène de ... "remerciement" - ? -, je commençai à m'avancer vers l'un des murs près de la porte. Et là, surprise. Ils avaient fait exprès de salir énormément le haut de ce mur hein, la partie que je ne peux attendre, même avec une chaise ... ils savaient que j'allais venir, ils le savaient.


« Et faut que ça BRILLE Joy, si ça va pas je te ferai lécher la peinture ! »


Pauvre Joy. Et pauvre moi aussi, qui n'arrivait toujours pas à atteindre le haut de ce mur. Besoin d'aide, petit Maïden ? Oh, mais volontiers Byakuran. Après tout, c'est vrai que c'était lui le sportif qui pouvait sauter largement assez haut pour pouvoir nettoyer. Bon ben, pourquoi pas ? Et c'est ainsi que nous procédions à l'échange de ... corps ?

Bien que je n'étais que spectateur, je pouvais sentir que tout était devenu plus facile, et c'était assez ... amusant de voir mon corps sautait aussi haut et de laver le mur en même temps. J'aimerai beaucoup pouvoir faire ça, moi aussi. Ahah, tout est dans l'entrainement mon cher.


[HRP : Désolé pour le RP vraiment nul ...]



☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
Concierge - Snap King
my dear, i'm
Daisuke Forester


Masculin Messages : 40
Shillings : 135
Age : 30


Identity Card
Age : 26
Club :
Classe/Poste & Chambre/Appart': Chambre 1.

MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Mar 20 Mar - 13:21

Est-ce qu'elle est sérieuse, celle-là ? Sortant de la petite pièce avec son seau rempli, balai et serpillère sous le bras, Daisuke lança un regard consterné à Joy. Elle ne savait pas comment ça marchait ? Elle n'avait pas eu la curiosité d'appuyer sur la gachette, de faire genre "j'ai une arme mouhahaha" comme de nombreux mômes l'auraient fait ? Le concierge se demandait ce que ces enfants seraient capables de faire s'ils venaient à se retrouver pauvre du jour au lendemain. Personne pour les habiller. Personne pour ranger leur chambre. Personne pour leur faire à manger, ou bien leur laver les pieds. Ils se retrouveraient tous dans el caca. Tournant la tête vers le nippon, Dai arqua un sourcil. Ah, il se débrouille pas mal. Mais sauter aussi haut... boarf, n'importe qui peut y arriver avec de l'entraînement. Bien qu'il n'aurait jamais soupçonné l'élève de pouvoir se débrouiller. Comme quoi, faut pas se fier aux apparences.

S'avançant vers Joy, Dai posa ses affaires contre le mur et vint vers la jeune fille. Il poussa un soupir et, posant sa main sur la sienne, effectua une pression sur le petit mécanisme de la tête du produit, envoyant son produit sur la table. Un, deux, trois jets.

« Voilà. C'comme ça qu'on fait. Et t'avises pas d'envoyer du produit sur ton pote ou sur moi, tu le regretterais amèrement. »

Mieux vaut prévenir que guérir, hein ? Surtout avec un énergumène comme Joy, mieux valait lui rappeler toutes les règles de sécurité avant qu'elle ne tue quelqu'un involontairement. Le concierge jeta un bref coup d'oeil à l'autre élève, qui faisait simplement son boulot sans rien dire. Au moins, lui, il était pas chiant. Retournant à ses propres affaires, Dai prit la serpillère en premier lieu et se lança dans l'éradication totale des taches de peintures à même le sol. Faudra que j'en touche deux mots au prof. Quoique vu les dégâts, à tous les coups il doit être à l'hosto, autrement il aurait un minimum rangé.

Seul concierge de tout l'établissement plutôt énorme, pour Dai, être aidé des élèves lui paraissait normal. Surtout lorsque l'on regardait d'où il venait. Riches, peu habitués à faire quelque chose par eux-mêmes, beaucoup se retrouvaient comme Joy, sans savoir comment utiliser un produit ménager. Plus que de profiter d'eux pour se rouler les pouces, Dai se disait que cela leur permettait d'être confronté à autre chose qu'un problème mathématiques, et qu'éventuellement, ils réaliseraient plusieurs choses concernant les gens qui les entouraient. C'était difficile d'imaginer ce blond de concierge réfléchir à ce sujet, mais c'était pourtant l'une des raisons qui le poussait à faire bosser les élèves avec lui. Son regard se posa sur Joy, puis sur l'autre garçon ; est-ce que ces enfants avaient conscience de tout le travail qui entourait leur quotidien, mais qui était fournit par d'autres ? Un sourire étira les lèvres du jeune homme, et il ouvrit une fenêtre, aérant un peu la pièce qui puait, mélangeant peinture et produit ménagers.

« Pas trop dur pour vous j'espère ? »

S'ils tournaient les yeux vers lui, ils le verraient appuyé contre la fenêtre, clope au bec.

« Aaah... c'est reposant de voir les autres bosser à sa place. »

☠ ------------------------ ☠

Revenir en haut Aller en bas
my dear, i'm
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]   Aujourd'hui à 10:27

Revenir en haut Aller en bas
 

« Scène de ménage. » [Joy, Kobagawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrée en scène de johnny à St Etienne
» Nouveau livre : "Johnny , 50 ans de scène vus par les médias
» la position de vos ampli sur scène
» Atelier Scène Ouverte le 02/12/05 à Issy les Moulineaux
» Scène metal extra-européenne ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Queen Anne's Revenge :: Tous sur le pont ! | Dans l'école ... :: Deuxième étage. :: Salle d'art-